2017 sera l’année de l’agrandissement de votre maison. Parce que vous rêvez depuis longtemps d’installer une véranda lumineuse et que le moment est venu de vous lancer dans un investissement, pour un espace additionnel de convivialité, mais aussi un luxe et une plus-value.

Alors, le choix des matériaux est fondamental, tant pour la structure que pour la toiture et il s’accordera avec l’usage que vous ferez de votre nouvelle pièce à vivre. En effet, tout est possible mais en fonction de votre lieu d’habitation (ville, campagne, mer, montagne), de vos envies et de votre budget disponible.

veranda
Craquez pour une véranda lumineuse !

Mais pour la structure de la véranda, quel matériau choisir ?

La véranda peut être une prolongation sur mesure et idéale d’une cuisine, d’une salle à manger, d’un salon de thé, d’un bureau, mais aussi abriter une piscine, un coin SPA ou encore un jardin d’hiver, un patio, une serre, un atelier, une salle de jeux pour les petits et grands. Pour obtenir une jolie véranda, à votre goût et techniquement fiable, votre projet devra être réfléchi et mûri en amont avant le lancement des travaux.

Le plus abordable : le PVC !

Le PVC, matière plastique ou chlorure de polyvinyle est le matériau utilisé pour les vérandas PVC vendues en kit à poser par l’acheteur ; il est recommandé pour les vérandas de petite et moyenne taille (pas plus de 20 m²) supportant une toiture légère (profil non porteur).

Ses qualités : prix moindre que les autres matériaux, isolation et étanchéité correctes et bonne résistance au temps si le PVC est de haute qualité pour éviter que les variations de températures n’occasionnent la dilatation et les effets de condensation. Le PVC peut aussi servir à construire une véranda sur mesure et fantaisiste mais c’est un matériau qui ne conduit ni le chaud ni le froid.

Pourtant, associé à un double vitrage, le PVC assurera à votre véranda une remarquable isolation thermique et acoustique. On le trouve peu esthétique et il se dégrade au fil du temps, mais un simple nettoyage à l’eau très chaude lui rendra sa blancheur ou la fraîcheur de ses couleurs, car les fabricants proposent un large chromatisme de PVC. Il faut noter cependant que son utilisation reste marginale pour construire des vérandas ; produit leader dans les années 1980, il ne représente aujourd’hui plus que 2% du marché des vérandas.

L’aluminium, un bon rapport qualité/prix !

Il est adapté pour les vérandas de grande dimension surmontées d’une toiture légère, en plastique, en toile, que l’on appelle non porteuse. Apprécié pour ses spécificités techniques indéniables, l’aluminium est le matériau le plus fréquemment utilisé pour la construction des vérandas. Il est effectivement léger, robuste, stable, inoxydable, moderne, très facile d’entretien, un lavage à l’eau suffit à le faire briller.

veranda pour jardin
Profitez de votre jardin toute l’année grâce à votre véranda !

En cas de détérioration d’une partie de l’ossature, celle-ci est aisément remplaçable. Cependant, sa capacité de conducteur technique permettant de transmettre le froid ou le chaud peut devenir un réel désagrément car il y fera peut-être très froid l’hiver ou très chaud l’été. C’est la raison pour laquelle les experts préconisent le choix d’un aluminium pour des châssis à rupture de pont thermique offrant une meilleure isolation (une rupture de pont thermique consiste à séparer les deux parties par un matériau isolant ou joint non conducteur pour éviter un transfert de température). Vous serez alors sûrs de pouvoir profiter de votre véranda en aluminium en toutes saisons.

Les fabricants n’ont pas oublié l’aspect décoratif et proposent une ample palette de couleurs sur des profilés délicatement moulurés et thermo-laqués pour s’accorder à l’environnement et à l’imagination de leurs clients. La véranda en aluminium, c’est le confort séduisant pour longtemps.

Le bois, naturellement !

C’est le matériau traditionnel par excellence, authentique, intemporel, chaleureux, et meilleur isolant que d’autres matériaux, cependant plus onéreux à l’achat à et la pose. Très solide, le bois convient idéalement aux vérandas de grande taille et à profil porteur, devant supporter une véranda couverte d’une toiture lourde en ardoises, en tuiles ou en verre. Cependant, pour empêcher le bris des baies vitrées, il faut choisir des bois résistant à la chaleur sans effet de dilatation. Les spécialistes vitrier Paris recommandent les bois rouges d’Amérique réputés imputrescibles ou de choisir un bois traité au préalable de manière à éviter sa dégradation. L’entretien est indispensable.

D’autre part, le bois aura tendance à changer de couleur et devenir grisâtre, là-aussi un traitement est préconisé tous les 2 ou 3 ans. Le bois est généralement utilisé pour constituer l’ossature de la véranda avec des châssis en aluminium. L’alliance du bois et de l’aluminium feront de votre véranda un ouvrage robuste et élégant.

Le fer forgé ou l’acier, pour des siècles et des siècles !

Avec de tels matériaux, on entre dans une autre dimension, parce que le fer forgé et l’acier feront de votre véranda un espace haut de gamme et plein de charme. Votre véranda, quelle que soit sa forme et sa dimension, sera élégante et esthétique pour des décennies.

Le fer forgé ou l’acier, c’est la nostalgie de la « belle époque », le prestige associés à la robustesse et la longévité. Cependant cette longévité peut entraîner rouille et corrosion, c’est la raison pour laquelle l’acier utilisé devra être traité en le recouvrant de peinture en polyester ou être sablé et traité au zinc par un professionnel du bâtiment vitrier Paris 3.

Concernant sa capacité isolante, il faut savoir que le fer forgé et l’acier sont moins efficaces que le bois. Avant d’opter pour ces matériaux plus ou moins thermiques, il faudra choisir entre un espace de détente chaud ou froid. C’est à dire ? Pour bénéficier de votre véranda toute l’année et par tous les temps, votre véranda devra être « chaude », auquel cas, il faudra parfaire l’isolation de votre véranda, pour obtenir une chaleur capable de se diffuser également dans les autres pièces de votre maison. Ce sera l’occasion de faire des économies d’énergie.

Elle sera dite « froide » si vous l’utilisez uniquement lorsque la météo est clémente et ensoleillée, dans ce cas, pas de travaux complémentaires à prévoir. Sachez cependant que le coût d’une véranda en fer forgé ou en acier est vraiment beaucoup plus élevé que le bois, l’aluminium et le PVC.

verranda de chambre
Agrandissez votre chambre en installant une véranda !

Et pour la toiture de la véranda : que faire ?

La toiture de votre véranda dépendra de son profil non porteur (toit léger) ou profil porteur (toit lourd) et en fonction de celui-ci, vous pourrez choisir entre les panneaux en polycarbonate (plastique), les plaques opaques, le verre, les tuiles ou les ardoises. Dans tous cas, pensez à l’étanchéité !

Une véranda doit être construite en respectant la réglementation en vigueur, alors consultez sans hésitation un professionnel qualifié du bâtiment pour éviter soucis et inquiétudes.

Verrière ou véranda, un nouvel art de vivre ! A vous de choisir la porte-fenêtre de la véranda maintenant!