La présence d’un bouchon dans une canalisation (lavabo, douche, baignoire, toilettes) empêche l’écoulement de l’eau à une vitesse normale. C’est en général très ennuyeux. Divers mélanges de résidus alimentaires, graisses, cheveux, savon durci, calcaire et autres petits déchets sont à l’origine de la formation d’un bouchon dont il faut se débarrasser rapidement.

Privilégiez dans un premier temps les méthodes douces

Solution élémentaire : versez de l’eau très chaude dans la canalisation, ce qui aura pour effet, dans le meilleur des cas, de dissoudre le bouchon logé dans la tuyauterie.

Rajoutez quelques cuillères de vinaigre blanc et deux cuillères de bicarbonate de soude pour plus d’efficacité. Il suffit de laisser agir 30 minutes et de faire ensuite un test d’écoulement. Avant de vous lancer dans cette opération, absorbez autant que faire se peut l’eau stagnante de sorte que l’eau chaude puisse atteindre l’élément obturateur. Autre recette miracle : le mélange en quantité égale de vinaigre, de soda et de sel. Après avoir laissé agir le produit pendant une demi-heure, procédez au rinçage avec de l’eau bouillante. Généralement ces mixtures artisanales produisent une mousse lorsqu’on les mélange les ingrédients.

Solution incontournable : la ventouse

Facile et à la portée de tous, le débouchage manuel à l’aide d’une ventouse en l’appuyant et la relâchant plusieurs fois de suite de haut en bas sur la sortie d’eau ou bonde. Le bouchon localisé dans une canalisation ou un siphon sera évacué par un phénomène d’aspiration d’air. Pour que l’aspiration se concentre entièrement sur le bouchon, il est primordial d’obturer toutes les ouvertures de votre installation d’évacuation des eaux sauf bien-sûr celle sur laquelle vous appuyez la ventouse.

En l’absence de ventouse, ayez recours à une grande bouteille en plastique dont il faudra découper le fond en conservant la capsule vissée sur le goulot ou un sac en plastique rempli de feuilles de journaux avec lequel vous formerez une boule compacte. Procédez de la même façon qu’avec une ventouse en caoutchouc en exerçant une sorte de va et vient sur l’évier, bonde ou siphon pour évacuer le bouchon englouti dans la tuyauterie.

L’utilisation du furet

Le furet est une longue tige flexible équipée au bout de pointes permettant d’aller plus loin dans la canalisation et de désagréger le bouchon qui s’y cache. Une manivelle facilite le pivotement le furet dans les coudes et chicanes de la tuyauterie, par conséquent les problèmes d’accessibilité sont grandement réduits. Il est fort probable que vous n’ayez pas cet appareil à votre disposition. Pas d’inquiétude, vous pourrez en fabriquer un en utilisant un cintre métallique (celui du pressing convient très bien) ou bien munissez-vous d’un tube pour circuit électrique fabriqué en plastique rigide pouvant aussi faire l’affaire.

Autre possibilité : le démontage du culot sur le siphon du lavabo présent sur toutes les évacuations d’eau ou dévissage du tuyau placé sous l’évier. Au préalable, n’oubliez pas de placer une cuvette en plastique sous l’évier pour récupérer l’eau qui va s’échapper. Cette technique vous permettra d’enlever à la main les déchets accumulés au fil du temps. Procédez ensuite à un nettoyage soigneux du siphon avant de le remettre en place.

Malheureusement, ces méthodes simples et peu onéreuses se révèlent parfois inopérantes. C’est alors la preuve que le problème est plus grave. On peut penser que la tuyauterie s’est fissurée à cause du gel sévissant en période hivernale ou autre accident. Alors comment faire et surtout éviter d’aggraver la situation ?

Le débouchage d’une canalisation avec des produits chimiques

Vous trouverez aisément dans les magasins de produits réputés garantir en quelques minutes le débouchage d’un évier, d’un tuyau ou autre canalisation. Cependant, ces produits sont des détergents contenant des substances acides sulfuriques dangereuses pour la tuyauterie et surtout pour votre santé.

Il est vivement recommandé de lire les notices avant usage. Protégez vos mains avec des gants de vaisselle, sans oublier vos yeux avec des lunettes. Les inhalations de ces produits sont toxiques, couvrez vos marines avec un linge. Il est aussi fortement déconseillé de mélanger plusieurs produits chimiques à la fois, ni même mélanger un produit fait maison avec un produit chimique qui provoquera des réactions imprévisibles. Gardez en tête que l’intervention d’un professionnel sera plus délicate si vous avez usé ou abusé d’un produit chimique, agressif, dangereux et très souvent inutile.

Nettoyeur haute pression avec l’intervention d’un professionnel qualifié

En cas d’échec avec les solutions basiques proposées, il ne vous reste plus qu’à contacter une société de débouchage disposant d’un véhicule haute pression et de technologiques pointues pour une intervention radicale et sans bavure.

Mais avant cela, le professionnel équipé d’une caméra procèdera à une inspection endoscopique des canalisations pour proposer la solution de débouchage adéquate, comme le nettoyeur haute pression. Cet appareil fonctionne sur les longues canalisations, sachant que la longueur du flexible peut aller jusqu’à 100 mètres tout en résistant à une pression de l’eau de plus de 350 bars. Il s’agit généralement de « gros » bouchons constitués de calcaire, de tartre et d’un amoncellement de graisses.

Avez-vous pensé aux racines d’arbres ?

Les racines s’attaquent aux canalisations en passant au-travers principalement si celles-ci présentent des défauts, comme des cassures, fissures, déboîtements, tassements de terrain, dégradation, ancienneté des installations, étanchéité défectueuse, etc. Elles envahissent les canalisations en s’introduisant précisément par un point unique.

deboucher canalisation paris

Dans ce cas, il faudra alors procéder à une opération de « déracinage ». Une inspection sera réalisée l’aide d’une caméra couleur haute définition détectable à travers le sol avec un émetteur radio. La vidéo permettra de vérifier l’état du réseau et de réaliser un diagnostic précis. L’enlèvement des racines se fera par découpage à l’eau avec un coupe-racines hydraulique et différentes buses coupe-racines brevetées ou par découpage avec un furet électromécanique.

Quelques conseils de prévention

  • Ne jamais déverser de cheveux, de graisses, déchets alimentaires, lingettes nettoyantes, etc.dans les éviers ou siphons de douche ou baignoire.
  • Ne pas retirer les bondes de récupération – petites grilles ou crépines placées sous les lavabos, bondes de sol, éviers – permettant de retenir les déchets.
  • Prendre l’habitude de faire couler de l’eau très chaude pour faire fondre la graisse logée dans les conduits.
  • À fréquence régulière, dévissez les siphons pour les vider, sceau et chiffon prêts à l’emploi.

Une fois de plus, tout est question d’entretien !

Et gardez bien à l’esprit que rien ne vaut l’intervention d’un véritable professionnel. Si vous voulez faire appel à un spécialiste qui se déplace dans la capitale, recherchez un plombier à Paris 17 ou Paris 16.