L’hiver approche et il est temps de moderniser votre salle de bains en installant un sèche-serviette électrique pour sécher rapidement vos serviettes de toilettes et pouvoir, à la sortie de la douche, vous envelopper dans un drap de bains bien chaud.

Le sèche-serviette électrique agit comme un radiateur, il chauffe la salle de bains mais aussi le linge que vous poserez dessus.

Plusieurs modèles muraux

Plusieurs modèles de sèche-serviette électrique muraux qui permettent de chauffer la salle de bain toute l’année.

Vous pouvez choisir entre un sèche-serviette à rayonnements, soufflant ou doté de ces deux technologies. Le sèche-serviette rayonnant ressemble à un radiateur classique et diffuse une chaleur douce en continue dans la salle de bains, tandis que le sèche-serviette soufflant offre la capacité de réchauffer la pièce d’eau en très peu de temps de sorte que vous apprécierez presque immédiatement les bienfaits de la chaleur.

Quant au sèche-serviette à la fois rayonnant et soufflant, c’est très simple, il dégage rapidement une chaleur très confortable sans interruption dans la salle de bains, si bien que vous ne souffrirez jamais pas du froid. Il faut savoir aussi que la puissance de chauffe change selon la superficie de la salle de bains dont vous disposez. Pour obtenir le meilleur confort de chauffage, comptez près de 110 watts par m². Autre critère à prendre en considération, c’est la capacité de portage de l’appareil qui augmente selon la puissance de chauffe.

Plusieurs fonctions

Certains appareils disposent de plusieurs fonctions comme la fonction turbo qui fera fonctionner le sèche-serviettes en marche forcée pour que la pièce chauffe aussi vite que possible.

La fonction cycle-auto vous permet de programmer des heures de chauffe pour profiter d’une salle de bain à bonne température tout en faisant des économies. Quand il faudra choisir votre sèche-serviette électrique, vous constaterez que les designs des radiateurs sont époustouflants, équipés de lames plates ou tubes ronds, avec un ou deux mats, en acier ou en aluminium, symétrique ou asymétrique et ce dans de nombreuses couleurs à choisir comme bon vous semble.

La forme du sèche-serviette et son ergonomie a aussi toute son importance car elle aura un impact considérable sur le niveau de chauffage diffusé. L’installation d’un sèche-serviette électrique se fait facilement avec un raccord au réseau électrique par l’intermédiaire  d’un simple boitier de raccordement de chauffage.

Le sèche-serviette à eau chaude ou à liquide caloporteur

Seuls les logements disposant d’un chauffage central peuvent être équipés d’un radiateur sèche-serviette à eau chaude.

porte serviette

Il est généralement en fonte L’eau chaude circulant à l’intérieur des barres de l’équipement, collecteurs verticaux et horizontaux, provient donc de la chaudière du logement. Il faut deux tuyaux pour relier Le sèche-serviette à eau chaude à la chaudière, un tuyau qui injecte l’eau chaude directement depuis la chaudière, l’autre tuyau contenant l’eau froide pour la renvoyer dans le système général. Les chauffe-serviettes sont livrés avec un kit de fixation sous forme de consoles murales et on procède au raccordement par le bas ou le haut.