Quelques repères qui font réfléchir :

  • la fuite en goutte à goutte: avec un débit de 2 litres par heure signifie une consommation de 18 m³ soit environ 60 € par an ;
  • le mince filet d’eau: pour 16 litres par heure de débit et une consommation de 140 m³, le gaspillage se chiffre à 475 € en moyenne à l’année ;
  • la fuite de chasse d’eau: 25 litres par heure de débit, soit une consommation de 220 m³ pour un coût de 745 € par an ;
  • le filet d’eau: un débit de 63 litres par heure, soit une consommation de 550 m³ et la modique somme de 1 860 € par an.

Astuce 1: Vérifier l’étanchéité des installations

Pour éviter les risques de fuites d’eau dans votre logement, la première chose élémentaire à faire est de vérifier si les robinets d’arrivée d’eau, notamment dans la cuisine, salle de bains et toilettes sont bien équipés de joints garantissant la parfaite étanchéité de vos installations de distribution d’eau y compris les siphons. Le nettoyage des bondes de baignoire et de douche est indispensable autant de fois que nécessaire.

Le joint d’étanchéité se présente sous la forme d’une rondelle en caoutchouc de différentes tailles et se place sur la tête du robinet ou sur un raccord de robinetterie. Au fil du temps, le joint s’use et entraînera inévitablement une fuite d’eau. Dans ce cas,  il suffit de remplacer le joint hors d’usage par un joint tout neuf. C’est une manœuvre simple.

Pensez aussi à contrôler la qualité des joints de silicone fixés sur le pourtour des lavabos, éviers, douche et baignoire de votre logement. Les joints de silicone ou mastics sanitaires sont destinés à empêcher les infiltrations d’eau qui peuvent provoquer d’importants dégâts et des remontées d’humidité. Le joint doit être régulier et homogène, le soin apporté à la pose garantit sa bonne tenue dans le temps.

Toutefois, crasse et surtout moisissure viendront noircir et abîmer les joints de silicone et diminuer leur taux d’étanchéité. C’est la raison pour laquelle il faudra procéder à un entretien régulier.

En cas de doute, la meilleure solution est encore de faire appel à un plombier professionnel dans Paris 2 ou autre, selon le secteur dans lequel vous habitez.

Astuce 2: Installer un drain de baignoire, un réducteur de débit…

Votre salle de bains est un havre de sérénité et vous adorez y prendre un bain. Mais de nombreux dégâts des eaux ont pour cause un débordement d’eau de la baignoire car l’eau coule trop vite dans la baignoire et l’utilisateur ne prend pas le temps de surveiller le remplissage de sa baignoire.

Alors, prenez la précaution d’installer un drain de baignoire et de débordement. L’ensemble du système constitué du bouchon de la baignoire, du levier, de la plaque de débordement couvercle et des tuyaux de drain et de trop-plein permet à l’eau de se déplacer le long du tuyau de trop-plein derrière la baignoire dans le cas où celle-ci déborde.

Vous pouvez aussi installer sur les robinets un réducteur aérateur pour limiter le débit d’eau qui garantit une réduction de débit de 5 litres par minute. À vous de calculer !

Si vous avez le projet de rénover votre salle de bains, investissez dans une cabine de douche parfaitement étanche à la place du rideau de douche.  C’est un équipement plus onéreux mais beaucoup plus confortable pour stopper les éclaboussures d’eau sur le sol de votre salle de bains et les infiltrations chez vos voisins, si votre sol n’est pas parfaitement sec.

Astuce 3: Poser un disjoncteur d’eau ou détecteur de fuites d’eau

Pourquoi ne pas installer un disjoncteur d’eau ou détecteur de fuites d’eau pour repérer une fuite d’eau cachée ?

Le disjoncteur d’eau est un dispositif qui permet de couper l’eau dès qu’une consommation d’eau anormale est détectée. Le robinet doté d’une vanne électronique facilitant le contrôle de la consommation d’eau coupe l’eau du compteur en cas d’anomalie ou une consommation stabilisée prolongée. Le disjoncteur d’eau permet alors de remarquer une canalisation détériorée, un robinet mal fermé, un dysfonctionnement de chasse d’eau ou n’importe quelle autre fuite y compris souterraine.

fuite eau
Ne manquez plus jamais une fuite !

Vous pouvez acheter un disjoncteur d’eau dans un magasin de bricolage, il suffit de consulter le mode d’emploi détaillé pour l’installer vous-même si vous êtes bon bricoleur, sinon il est préférable de demander à un plombier pour l’installer en toute sécurité. Le disjoncteur d’eau se pose de préférence près du compteur d’eau et dans n’importe quelle habitation, appartement neuf ou ancien, maison en construction ou habitée.

Il coûte environ 400 euros. C’est un investissement utile qui vous permettra de contrôler votre consommation d’eau, les éventuels dysfonctionnements de votre logement en la matière. Le disjoncteur d’eau vous évitera une facturation excessive de votre consommation d’eau.

Vous pouvez également acheter un détecteur d’eau, appareil sous forme de boîtier fonctionnant à pile permettant de détecter la présence de liquides, provenant de machine à laver, pièces d’eau, caves, tuyaux d’évacuation. Il fonctionne grâce à un capteur externe et donne l’alerte à la centrale d’alarme de manière fiable et rapide. Il peut aussi laisser un message d’alerte sur votre répondeur téléphonique. Il suffit de poser le détecteur d’eau aux endroits sensibles, le câble entre le détecteur et le capteur mesure deux mètres. Cet appareil coûte environ 90 euros.

Astuce 4: Entretenir toiture et gouttières de votre maison

Posséder une maison c’est bien, l’entretenir c’est mieux, surtout pour éviter les problèmes d’infiltrations d’eau qui peuvent s’écouler par la toiture, la terrasse ou le conduit de cheminée. Il s’agit de contrôler la bonne étanchéité de ces surfaces.

En effet, lorsqu’il pleut, l’évacuation de l’eau de pluie doit être fluide, pour cela les gouttières ne doivent pas obstruées par des feuilles, déjections d’animaux ou autres éléments naturels. Il faut donc chaque année récurer les gouttières de votre maison, sans oublier le conduit de cheminée qui peut lui aussi être bouché. Si jamais vous avez décidé de procéder à des travaux de réparation sur la toiture, portes ou fenêtres de votre maison, soyez prudents et pensez à poser une bâche pour les protéger en cas d’intempéries.

Votre maison est équipée d’une piscine, quelle chance ! Mais attention vous n’êtes pas à l’abri de fuites d’eau.  Pour être tranquille, investissez dans un détecteur de fuite, détecteur électronique, capteur de niveau, détecteur spécial pour les canalisations, caméra vidéo, autant d’appareils qui vous avertiront rapidement à la moindre anomalie détectée. N’hésitez pas à consulter un spécialiste fabriquant de piscine qui saura vous renseigner au plus près de vos besoins.

Dans tous les cas, assurez-vous chaque année que l’étanchéité de votre piscine est sans faille, qu’il n’y a pas de fissures dans la structure de la piscine ni dans la tuyauterie. Vérifiez le bon état du revêtement du bassin, du carrelage, du liner. Méfiez-vous aussi des glissements de terrain pouvant provoquer un dysfonctionnement et une fuite d’eau. Enfin, une piscine doit être parfaitement bien nettoyée et vidangée régulièrement.

Astuce 5: Contrôler vos appareils ménagers

Ultimes et élémentaires recommandations, jetez un œil attentif à tous les appareils ménagers susceptibles de provoquer des fuites d’eau :

  • les machines à laver le linge et la vaisselle en évitant de les faire fonctionner lorsque vous vous absentez.
  • le chauffe-eau et/ou ballon d’eau chaude.
  • les radiateurs qui nécessitent d’être purgés d’une fois par an.

Il est toujours plus sage de couper l’arrivée d’eau générale lorsque vous quittez votre appartement pendant plusieurs jours

Enfin, pensez aussi à noter les chiffres figurant sur votre compteur d’eau pour constater d’éventuelles augmentations subites et anormales.

Nous espérons que ces quelques explications vous seront utiles pour l’avenir ! Si vous souhaitez contactez un plombier professionnel Paris, rendez-vous sur notre site.