• Fosse Septique

     

    La fosse septique fait partie intégrante de l’installation d’assainissement non-collectif. Elle se définit comme une grande cuve destinée à recevoir les eaux-vannes, à savoir les eaux usées en provenance des toilettes. On ne la retrouve que sur les anciennes constructions dans la mesure où il est désormais obligatoire de créer une fosse toutes eaux qui prétraite à la fois les eaux-vannes et les eaux usées ménagères.

    Le fonctionnement de la fosse septique se subdivise en 5 étapes.

    En premier lieu, elle sépare les déchets solides et liquides au cours d’un processus de décantation. Les matières organiques les plus lourdes vont au fond du réservoir pour former ce qu’on appelle les boues. Elles y restent jusqu’à ce que la fosse soit vidangée. Les matières organiques plus légères comme les graisses vont quant à elles s’accumuler en surface, sous forme d’écume. Cette décantation est possible grâce aux préfiltres qui retiennent les particules solides selon leurs tailles.

    Après décantation des eaux-vannes, les bactéries anaérobies se chargent de “digérer” les solides. Pour rappel, ces bactéries se développent exclusivement dans des milieux non-alimentés en oxygène.

    La troisième étape du prétraitement au sein de la fosse septique s’effectue par le biais du système de ventilation intégré. La fermentation des matières organiques génère en effet des gaz nocifs qui sont évacués par la ventilation. Cette dernière prévient également l’apparition de mauvaises odeurs.

    Les eaux usées concentrées au centre du réservoir sont désormais clarifiées. Elles sont donc acheminées vers le champ d’épuration qui se compose de drains posés dans des tranchées, elles-mêmes placées au-dessus d’une couche de sol.

    Des bactéries anaérobies se développent dans les tranchées et dans le sol. Elles ont pour fonction de transformer l’azote ammoniacal présent dans les matières organiques transportées par les eaux-vannes en nitrate. Cette cinquième phase du processus de prétraitement élimine la majorité des virus et bactéries nocives qui sont filtrées à l’intérieur du champ d’épuration.

    Comme vous vous en doutez, la fosse septique ne possède pas une capacité illimitée. Sa hauteur doit être de 1,50 mètre pour une capacité de 250 litres par habitants. Une fosse de 1 000 litres est donc le standard pour un logement comptant 4 occupants.

     Il est impératif de faire vidanger régulièrement la fosse septique par des plombiers professionnels. Techniquement, cette intervention s’effectue tous les 4 ans mais il est possible qu’une vidange soit requise plus tôt. Les vidangeurs accèdent alors au réservoir par la trappe de visite.





  • Devis gratuit

    01 40 33 88 33

  • helloartisan houzz
  • Devis gratuit en ligne
    Réponse en 2h
    Marvin Belmard - Fondateur & Conducteur de Travaux Entreprise la mieux notée sur Paris Exclusivité Internet : -10% sur votre premier devis Nous vous répondons en 2h
  • Moyens de paiement acceptés

    Belmard Batiment