Il est 6 heures du matin, vous filez sous la douche, vous faites couler l’eau, vous attendez…mais l’eau reste froide !

Dans ce cas, il y a forcément un problème au niveau du ballon d’eau chaude sur un chauffe-eau à accumulation. Peut-être des fuites au niveau de ces quatre éléments : groupe de sécurité, raccordements, bride et cumulus ou bien un problème d’ordre électrique. Voyons ensemble de quoi il retourne.

Les différentes causes de l’absence d’eau chaude

Après une bonne douche froide, vous allez devoir vous attaquer au nœud du problème. Il faudra d’abord vérifier si l’alimentation et le programmateur de votre chauffe-eau fonctionne correctement, le programmateur agissant en binôme avec le thermostat pour établir une programmation de la température de l’eau à tel ou tel moment de la journée. Le thermostat vous offre la possibilité de choisir la température de l’eau que vous souhaitez obtenir.

Grâce à ces deux petits appareils, vous gérez efficacement votre consommation d’énergie électrique, car si vous n’avez plus d’eau chaude, c’est que vous ou d’autres usagers de votre famille ont consommé la totalité du ballon. Si vous avez la chance d’avoir un testeur de courant, utilisez-le pour vérifier si le courant circule bien dans le thermostat.

Peut-être s’agit-il tout simplement d’un court-circuit, dans ce cas, dirigez-vous vers le disjoncteur et le tableau électrique pour vérifier si le disjoncteur ne s’est pas mis en position basse, auquel cas il suffit de le relever. Jetez un œil sur le fusible correspondant au chauffe-eau et regardez s’il n’est pas grillé, le cas échéant il faudra le changer. Faites-alors appel un électricien qualifié pour faire le travail si vous vous sentez incapable de le faire vous-même.

Un problème de thermostat ou de résistance du chauffe-eau

Le thermostat réglant la température peut être défaillant, s’être désenclenché ou alors avoir été réglé à une trop basse température, surtout en hiver. Pour le savoir, vous devrez soulever le capot bas du chauffe-eau pour réarmer le thermostat ou le régler à une température supérieure. Si cette action de réenclenchement du thermostat ne donne aucun résultat probant, le thermostat est peut-être définitivement en panne, auquel cas il faudra le remplacer par un neuf et le problème sera résolu rapidement et sans dépense excessive.

Autre possibilité de panne : la résistance du chauffe-eau est hors-service. Première question à vous poser : quel est l’âge de votre chauffe-eau ? S’il a plus de dix ans, des signes de faiblesse peuvent survenir, c’est normal. La résistance électrique d’un chauffe-eau est obligatoire pour chauffer l’eau.

Pour fonctionner, elle est reliée au thermostat. Pour savoir si c’est la résistance doit être remplacée par une nouvelle, vous devrez faire appel à un plombier pour effectuer un diagnostic. Les appareils de production d’eau chaude sanitaire modernes sont équipés de nombreux composants électroniques et électriques et l’absence de production d’eau chaude peut résulter tout simplement d’une défaillance d’un ou plusieurs composants électriques. Seul un professionnel pourra vous le dire.

Un problème hydraulique

Il se peut que la cuve ou le ballon d’eau chaude soit rempli d’air, ce qui stoppe l’arrivée de l’eau. Pour résoudre ce problème, vous devrez ouvrir à fond le robinet d’eau chaude de sorte à évacuer l’eau chaude restante ainsi que l’air résiduel. Une fois cette action accomplie, le remplissage de la cuve devrait logiquement se remplir comme avant et vous aurez de nouveau de l’eau chaude à disposition.

Autre situation possible : une fuite au niveau de la cuve. C’est assez fréquent car au fil du temps la corrosion abîme la cuve. La rouille fait également son œuvre et finit par fissurer ou carrément percer la cuve, et l’eau s’échappera en dehors de la cuve. Vous pouvez alors considérer que l’état de votre ballon d’eau chaude est passé au stade vétuste et l’unique solution sera son remplacement.

Il faut savoir qu’une eau agressive et calcaire intensifie la rapidité de corrosion d’une cuve de chauffe-eau. Le calcaire se solidifie et dégrade de façon irréversible les composants du ballon d’eau chaude, notamment sous le siège de la soupape. Il est nécessaire de faire un détartrage de la cuve ou du cumulus tous les trois ans pour empêcher la panne sèche.

Pour le cas où vous seriez dans l’obligation de faire un remplacement de chauffe-eau, faites le choix d’un nouveau équipé d’un système de diodes clignotant d’une couleur ou d’une autre selon l’origine de la panne, ce qui est très pratique.

Un problème au niveau des raccordements hydrauliques

Si vous constatez une fuite au niveau des raccordements hydrauliques, il s’agit alors d’un problème d’étanchéité causé par l’usure ou l’encrassage des joints. Il faudra alors démonter le bloc de sécurité pour nettoyer les joints et filetages qui sont constitués de fibre ou de filasse. Profitez-en pour demander au dépanneur la pose de manchons en plomb ou en acier pour sécuriser votre installation.

eau chaude
Ne plus avoir d’eau chaude peut être un réel problème.

La fuite au niveau du groupe de sécurité ou de la bride

La fonction essentielle du groupe de sécurité est d’empêcher que l’eau chaude et l’eau froide ne se mélangent dans le circuit. Le groupe de sécurité est raccordé à une évacuation et permet d’effectuer des vidanges et d’éviter les surpressions provoquées par la dilatation au niveau du ballon d’eau chaude.

Ces surpressions causent des fuites et des dysfonctionnements. Quant à la bride, elle se cache sous le capot du groupe de sécurité et maintenue avec six écrous. La résistance électrique se trouve également à ce niveau.

Pour stopper la fuite et la réparer, vous devrez, en étant de préférence deux personnes à travailler, d’abord dévisser le capot, et vider entièrement le ballon d’eau chaude de son contenu. Ensuite après avoir resserré fermement les écrous dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, vous pourrez réactionner l’ouverture de l’eau et attendre que le ballon se remplisse à nouveau. Si la fuite persiste, la bride devra être retirée et son joint spécifique remplacée par un neuf

En cas de doute pour réaliser vous-même ces manipulations délicates, ne faites rien et appelez un plombier professionnel.