Tout le monde parle de rénovation : les maîtres d’ouvrage, les professionnels du bâtiment, l’Etat… Mais que savons-nous vraiment sur le sujet ? Belmard Bâtiment vous invite à tester vos connaissances pour mieux comprendre l’univers de la rénovation.


Pourquoi rénover son appartement ?

La rénovation est un grand pas vers des factures moins élevées et un confort de vie optimisé. L’amélioration est palpable d’un point de vue thermique et acoustique mais il y a aussi la perspective de repenser un peu le côté esthétique du logement.

Il faut par ailleurs noter que l’étiquette énergétique influe la décision d’achat/location.

Si vous êtes dans une grande ville dans laquelle les biens sont très recherchés, une remise à neuf ne pourra faire que du bien. Ainsi, par exemple, la rénovation immobilière à Paris permet d’augmenter la valeur du bien. C’est sans compter sur le fait que les éco-matériaux et les sources d’énergie renouvelables réduisent l’impact négatif sur l’environnement. La rénovation énergétique ouvre également droit à de nombreuses subventions non négligeables.

Le Saviez-vous ? 100% rénovation

Certains points méritent que nous nous y attardions. Ils vous aideront à déterminer si votre habitat est conforme aux exigences énergétiques ou s’il vous faut procéder à des rénovations.

Il existe des prêts réservés uniquement à la « rénovation énergétique »

La question budgétaire est souvent un frein aux projets de rénovation. Mais saviez-vous qu’il existe de nombreux dispositifs qui allègent énormément les dépenses ? Il y a notamment la perspective de recourir :

– Au CITE : crédit d’impôt pour la transition énergétique
– A l’éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro)
– A la prime énergie
– Aux subventions de l’Anah
– Aux aides octroyées par les collectivités locales

Les conditions d’éligibilité sont variables. En règle générale, ces aides sont accordées selon les ressources financières du demandeur, la nature des travaux, les performances énergétiques des équipements et appareils, le niveau d’isolation, sans oublier le recours à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). D’autres critères peuvent être pris en compte. Il est donc conseillé de vous renseigner avant d’engager vos travaux de rénovation.

paris renovation appartement

1 installation électrique sur 5 en France serait obsolète

On se dit souvent que tant que l’électricité fonctionne, c’est l’essentiel. En fait non. Selon des études menées récemment, de nombreuses installations sont complètement obsolètes.

A titre d’exemple, nous utilisons aujourd’hui beaucoup plus d’appareils électriques qu’il y a quelques décennies. Les Smartphones, l’électroménager, les volets et portails automatiques, les ordinateurs… Tout cela nécessite une énergie supplémentaire. Ainsi, avoir 4 prises électriques dans chaque pièce est loin d’être suffisant. 47% des personnes ayant participé à l’étude sont âgées de 24 à 34 ans et rencontrent davantage de problèmes de surcharge que les 55 ans et plus.

Le principal souci réside dans la vétusté de l’installation qui, dans les habitations françaises, présentent une moyenne d’âge de 18 ans. A l’époque où ladite installation a été réalisée, la domotique et les appareils modernes n’existaient pas. C’est donc normal que le réseau ne réponde pas aux exigences de notre consommation actuelle.

Le danger est pourtant réel. Lorsqu’un nombre trop élevé d’appareils est connecté au réseau, il est possible qu’une surcharge survienne. C’est un risque qui n’est pas à exclure lorsque nous branchons plusieurs appareils particulièrement puissants sur une multiprise. La surcharge est souvent la cause d’incendies domestiques. L’électrisation et l’électrocution sont également des dangers auxquels nous sommes soumis. Malgré cela, près de 21% des personnes ayant participé à l’étude ne sont toujours pas conscientes des risques. 15% de ces mêmes personnes sondées n’envisagent pas de remplacer l’installation obsolète.

Il est vivement recommandé d’installer des systèmes de protection. Le disjoncteur différentiel se trouve en tête de liste car il protège les différents circuits électriques contre les dégâts occasionnés par d’éventuels courts-circuits et surcharges. En parallèle, il y a la prise de terre qui permet de remédier aux défaillances d’isolation des différents appareils électriques. Ces deux options combinées vous protègent contre l’électrocution.

Il faut toujours réaliser ses travaux énergétiques avant l’hiver

S’il n’y a pas vraiment de saison idéale pour redonner du peps à votre décoration, tout ce qui touche à la rénovation énergétique est à réaliser impérativement avant l’arrivée de l’hiver.

Les travaux d’isolation sont incontournables car ils évitent les déperditions de chaleur en plus d’optimiser votre bien-être thermique. C’est une étape qui permet par ailleurs de limiter la sensation d’excès de chaleur quand les beaux jours reviennent.

Il faut commencer par les combles dans la mesure où 25-30% des déperditions de chaleur se font par le toit. C’est un fait particulièrement constaté sur les biens construits avant 1974 et qui n’ont subi aucune rénovation. L’Ademe confirme par ailleurs que l’isolation des combles est une option rentable sur le long terme. Il y a alors la possibilité d’isoler les planchers ou la toiture. Le choix de l’isolant varie en fonction de la solution qui vous intéresse le mieux.

Il y a aussi la possibilité d’isoler les murs portants qui occasionnent de 20 à 25% de déperdition de chaleur. L’isolation se fait soit par l’extérieur soit par l’intérieur. Le choix dépend de la surface habitable, du budget disponible et des caractéristiques spécifiques du logement concerné.

Il faut savoir qu’isolation et renouvellement de l’air intérieur sont indissociables. Il est de ce fait impératif de s’assurer que la ventilation est adaptée.

Après l’isolation vient le dispositif de chauffage. Là aussi, il existe plusieurs solutions écologiques et économiques :

le poêle à granulés : mieux vaut privilégier un modèle portant le label “Flamme Verte” et dont le niveau de performance est supérieur ou égale à 5 étoiles
la pompe à chaleur : les modèles air-air couvre jusqu’à 60% des besoins tandis que les modèles air-eau peuvent atteindre les 70%
la chaudière à haute performance énergétique : elle fonctionne au gaz ou au fioul et assure un rendement énergétiques dépassant les 90%.

renover appartement paris
N’oubliez pas de toujours demander l’avis de professionnels.

L’intervention de professionnels est indispensable

Il peut être tentant de procéder soi-même à des rénovations énergétiques. C’est pourtant une mauvaise idée. D’une part, vous n’obtiendrez aucune aide financière car le recours au professionnel RGE est une base indispensable. D’autre part, rien ne vous garantit que vous atteindrez les performances énergétiques nécessaires.

La rénovation ne se fait pas au feeling. Et malgré les multiples tutoriels en photos et vidéos, la réussite des travaux repose avant tout sur l’expérience. Vous l’aurez compris, il ne suffit pas d’être un bon bricoleur.
Il existe plusieurs raisons de se lancer dans la rénovation. L’objectif principal est de réduire la consommation énergétique afin de limiter les impacts sur l’environnement et bien sûr, le montant des factures. Le plus important est de toujours confier les travaux à un professionnel pour bénéficier de tous ces avantages.