Ça fait des lustres que vous rêvez d’un éclairage performant et élégant dans votre salon. Demain, si vous rendez dans un magasin de luminaires, vous serez éblouis par la quantité de luminaires proposés à la vente.

Avant de passer à la caisse, contrôlez d’abord l’installation électrique de votre logement et faites l’inventaire de vos besoins car un éclairage bien pensé nécessite un budget assez conséquent.

Il faut respecter la norme électrique NF-C 15-100

Si vous vivez dans un appartement très ancien, il est probablement opportun de vérifier la conformité de l’installation électrique avant de vouloir poser de somptueux plafonniers dans les pièces à vivre.

Pour cela, vous devrez faire appel à un électricien qualifié pour qu’il puisse effectuer un diagnostic. En effet, une installation électrique non conforme peut générer des accidents comme des courts-circuits, des incendies aux conséquences parfois fatales. Alors autant faire bien les choses pour plusieurs décennies ! Une fois cette étape réalisée, vous pourrez en toute sérénité choisir des luminaires apportant l’indispensable lumière dont vous avez besoin. Le flux lumineux signale en lumens (lm) le pouvoir éclairant d’une lampe.

DCL : Dispositif de Connexion pour Luminaire

Il faut avoir en tête la structure du plafond pour sélectionner un système de fixation adapté sans oublier le poids du luminaire.

Le DCL est désormais imposé par la norme NF 15-100 et par la norme internationale CEI-619951 qui obligent dans les constructions récentes et celles en rénovation de raccorder les plafonniers dans des boîtes « point de centre » appelées DCL de diamètre 65 et 67 millimètres. Il s’agit d’installer, sans outil, à la place des douilles conventionnelles un bornier spécial solidaire d’un couvercle autobloquant formant un creux pour permettre le raccordement du luminaire. La charge maximale supportée par une boîte DCL est de 25 kilos, ce qui vous laisse une certaine marge !

Votre appartement récemment rénové sera équipé de circuits électriques encastrés reliés à des boîtes de connexion obturées par un couvercle à visser et munies d’un piton ou d’un crochet. Dans ce cas, il faudra enfoncer un opercule destiné à faire passer et raccorder le cordon d’alimentation du luminaire, puis fixer le couvercle. Autre possibilité : les fils électriques s’échappent du plafond, c’est le cas dans les constructions anciennes n’ayant pas fait l’objet de rénovation. Il faudra raccorder le luminaire avec des dominos ou de connecteurs en ayant posé au préalable une fixation équipée d’un crochet ou d’un piton avec une cheville métallique à expansion pour matériau plein ou une cheville métallique à bascule et ressort pour corps creux.

L’éclairage c’est la lumière mais aussi la décoration

Il est primordial de choisir les luminaires en fonction des pièces et de l’usage qui en est fait. L’éclairage permet de scénariser les pièces en créant des ambiances différentes, autant faire qu’elles soient conviviales et chaleureuses. Les suspensions, lampadaires ou appliques posés au plafond sont particulièrement efficaces pour illuminer largement les pièces et ce de manière uniforme, tandis que les lampes à poser, spots ou appliques sont destinés à un éclairage plus localisé, l’avantage étant que l’on peut orienter la lumière vers un endroit précis.

Concernant l’éclairage d’appoint, il est plus décoratif qu’utilitaire pour mettre en valeur un objet, un tableau. Il s’agit des lampadaires, lampes de bureau ou lampes de chevet à poser sur la table de nuit pour un éclairage tamisé. Les spots encastrables ou fixés sur un support ont toute leur place dans la cuisine pour éclairer directement le plan de travail ou les convives !

Comment créer la surprise et la magie !

Les luminaires originaux et décoratifs permettent de personnaliser votre appartement et de varier les sources lumineuses en utilisant les contraintes de la superficie.

Pour obtenir une atmosphère stupéfiante et imprévisible dans chaque pièce, faites l’expérience des contrastes, des proportions, des mélanges de styles, classique, ancien, moderne, design, art déco, vintage, ou encore pour les plus fauchés des ampoules nues sans abat-jour ! Soyez illuminés pour que vos soirées aient du lustre.

Plusieurs luminaires pour un éclairage direct ou indirect

Les plafonniers, suspensions, lustres ou éclairages mobiles aussi esthétiques que pratiques permettent d’habiller les plafonds tout en diffusant une lumière ample dans les pièces, de sorte que les pièces semblent agrandies. Autre avantage : leur hauteur peut être réglée en fonction des besoins. Vous pouvez opter pour des suspensions tombantes équipées des fils électriques de couleurs variées surmontés d’une douille en porcelaine ou placer plusieurs suspensions à différents niveaux pour donner un aspect ultra-moderne au luminaire en créant un effet de grappe.

electricien paris
Ne négligez pas la rénovation électrique de votre logement.

Les appliques ou les guirlandes conviennent pour un éclairage indirect et modulable. Ces luminaires complètent un éclairage plus global. Tout en étant très décoratives car elles habillent les murs et le mobilier, elles apportent un éclairage indirect et en douceur ou une ambiance lumineuse particulière dans une demeure. Quant aux lampadaires, généralement plantés près du canapé ou face à la cheminée pour passer les longues soirées d’hiver, ils sont modulables ou arqués, grands ou petits, de toutes les couleurs et pour tous les styles, aux formes et matières aussi variées qu’économiques.

Les différents postes d’un budget d’éclairage intérieur

Il faudra prévoir les frais d’installation, installation réalisée par un électricien avec la pose des points d’éclairage effectuée en même temps que la pose de votre nouvelle installation électrique en cas de rénovation. S’y ajoutent l’achat des luminaires et le prix des ampoules.

Les ampoules à basse consommation ou les ampoules LED moins coûteuses à l’achat ne sont pas éternelles. Une lampe fluocompacte aurait une durée de vie comprise entre 5 000 et 10 000 heures tandis qu’une lampe à LED aurait une durée de vie pouvant atteindre 25 000 heures (dix fois plus qu’une lampe halogène).

Mais quelles que soient vos envies de luminaires, pensez à exploiter autant que possible la lumière naturelle pour réduire vos dépenses énergétiques.