Les enfants en bas âge sont encore trop souvent victimes d’accidents domestiques plus meurtriers que les accidents de la route, notamment de brûlures causées par le chauffage. L’accident domestique est la première cause de mortalité des enfants.

Les brûlures par le feu, le gaz ou l’électricité se caractérisent par des lésions de la peau ou d’un autre tissu organique généralement causées par la chaleur ou les rayonnements, la radioactivité, l’électricité, la friction ou le contact avec des produits chimiques.

Séquelles physiques et psychologiques traumatisantes et handicapantes sont les conséquences dramatiques des accidents provoqués par une trop grande source de chaleur. En cas d’accident, les premiers réflexes sont d’estimer la gravité des brûlures, d’éviter l’aggravation, de soulager la personne brûlée et de prévenir les services de secours, en cas de brûlures graves.

Pour éviter d’être victime d’une intoxication au monoxyde de carbone il faut vérifier tous les ans le bon fonctionnement et l’entretien d’un système de chauffage. En effet, un chauffage défectueux ou un défaut dans son utilisation peuvent entraîner un début d’incendie domestique. Le chauffage au bois n’est pas sans risques et il faut le surveiller en permanence ! Car une étincelle peut provoquer un départ de feu. Il en est de même pour un chauffage électrique radiant placé trop près d’un lit qui peut enflammer une couette, une couverture ou un drap.

Il est formellement interdit de poser un vêtement ou une serviette de toilettes sur un radiateur électrique ou de faire sécher du linge près d’une cheminée ou d’une chaudière. Un textile qui prend feu provoque l’incendie et dégage des fumées toxiques provoquant l’intoxication au monoxyde de carbone.

Même en hiver, il faut aérer et ventiler chaque jour à raison de quelques minutes toutes les pièces de son logement, par conséquent les grilles d’aération et de ventilation ne doivent pas être obturées.

L’air, même frais ou froid, doit circuler. Si vous ou vos proches ressentez des maux de tête, des étourdissements ou êtes sujets à des vomissements, vous êtes peut-être victimes d’une intoxication au monoxyde de carbone. Dans ce cas, quittez votre logement et appelez sans tarder les pompiers au 18 ou 112 à partir d’un téléphone fixe ou portable.

Les chauffages d’appoint

Ils sont conçus pour chauffer une pièce de façon temporaire et non prolongée (pas plus de 2 heures). Ce sont des chauffages convecteurs, des chauffages à bain d’huile, des chauffages rayonnants. Généralement mobiles et installés sur des roulettes, ces appareils se dégradent année après année et un fil dénudé pourra provoquer une électrocution. Curieux, un enfant en bas âge marchant à quatre pattes peut avoir la mauvaise idée de le toucher.

Il est possible d’acheter des tapis à traitement anti-feu à poser sur les sols devant les sources de chauffages ou des plaques de protection, pare-feux, grilles de protection ou barrières à placer autour d’un poêle ou d’une cheminée. Ces systèmes se révèleront très efficaces pour empêcher vos enfants de s’approcher de la chaleur ou du feu.

Avant d’acheter un radiateur électrique à installer comme chauffage d’appoint dans une salle de bains, assurez-vous auprès du vendeur, que le chauffage est adapté à une installation dans une pièce humide. Il s’agit de vérifier que l’indice de protection est adéquat.

Il est impératif de respecter les distances réglementaires entre le chauffage d’appoint et la douche, la baignoire et le lavabo (60 cm minimum). Un appareil de chauffage ne doit jamais être utilisé sans surveillance sur une longue période. En cas de surchauffe, il faut stopper immédiatement le fonctionnement des appareils.

En effet, tous les types de chauffages électriques, au fioul ou au gaz sont potentiellement dangereux et peuvent provoquer un incendie. Certains les placent trop proches des matières rapidement inflammables comme les rideaux, couvertures, draps, sapins de noël, meubles, jouets ou posent du linge sur les radiateurs. Les distances de sécurité évaluées à 60 cm sont à respecter rigoureusement.

L’atelier Belmard Bâtiment est intervenu dans le 18ème arrondissement, dans un immeuble rue Myrha pour un remplacement de radiateurs électriques dans le logement comprenant 3 pièces

Un jeune couple a contacté par mail l’Atelier Belmard Bâtiment pour demander un devis de pose de radiateurs électriques. Ce couple a fait l’acquisition de ce logement, mais avant d’emménager, il souhaite remplacer les vieux radiateurs électriques par des radiateurs plus modernes, plus économiques et plus performants. Un technicien Belmard Bâtiment s’est rendu dans l’appartement pour établir un diagnostic. Il a effectivement constaté que les radiateurs étaient très anciens et qu’il était préférable d’installer des convecteurs nouvelle génération.

radiateur electrique

Il a préconisé l’installation de radiateurs électriques à inertie qui offrent l’avantage de diffuser une douce, saine et homogène chaleur dans le logement sans marquer les murs de traces noires. Il est possible d’associer un système de domotique de manière à contrôler la température le plus finement possible, car baisser le chauffage de 1°C fait réaliser jusqu’à 7 % d’économies.

La conception de ces radiateurs allient convection, rayonnement et accumulation, l’air chauffé est ainsi distribué par projection dans la pièce, ce qui permet de maximiser le confort de chauffe et d’éviter d’avoir froid aux pieds ou la gorge sèche. En plus ils sont élégants et esthétiques et leur prix est abordable.

Notre technicien a proposé au couple d’assister à une démonstration de fonctionnement de ces nouveaux radiateurs. Le client a été convaincu et a donné son accord pour une installation dans les meilleurs délais. La date d’intervention a été fixée et le chauffagiste Belmard Bâtiment a procédé à l’installation de 4 radiateurs en céramique, dont 1 de petite dimension pour la salle de bains. Après avoir coupé l’électricité, il a démonté les vieux radiateurs.

Il a nettoyé les surfaces et procédé à l’installation des nouveaux convecteurs. Il a installé le système de domotique pour piloter à distance et régler la température des radiateurs grâce à un thermostat. Il a rebranché le courant électrique et effectué les tests de fonctionnement devant les clients. Le couple a semblé épaté et ravi de cette transformation prometteuse d’hivers plus douillets.