Pompe à chaleurMarre d’effectuer votre habituel entretien chaudière ? Enfin de changer votre système de chauffage ? La pompe à chaleur, ou PAC, est un système qui permet de transférer la chaleur d’un endroit à un autre. À sa source, la pompe à chaleur peut au choix extraire des températures chaudes
ou froides, ce qui explique que – malgré son nom – elle ne n’est pas uniquement utilisée pour le chauffage, mais également pour les climatiseurs et réfrigérateurs ! En chauffage, la pompe à chaleur est surtout utilisée pour les planchers chauffants ou alors les radiateurs à basse température. Nous allons maintenant voir les avantages de la pompe à chaleur utilisée comme technique de chauffage dans votre logement.

Efficacité de la pompe à chaleur

Contrairement aux idées reçues, la pompe à chaleur peut servir de chauffage d’appoint, même en hivers ! Grâce aux systèmes géothermiques, la pompe peut tout de même obtenir de la chaleur en cas de froid. Les performances de PAC sont généralement certifiées jusqu’à -7°C.

Économique

Pour obtenir jusqu’à 5 kWh de chaleur vous ne payez que 1 kWh d’électricité : l’électricité ne sert qu’à faire fonctionner le compresseur de la pompe. Il s’agit donc d’une sacrée économie de consommation. Cela équilibre avec le prix élevé de l’appareil à l’achat. Sachant que investir dans une pompe à chaleur peut vous permettre d’obtenir un crédit d’impôt ! Dans certaines mesures, vous pouvez également avoir le droit à des aides régionales, en fonction de votre lieu de résidence. La pompe à chaleur est en effet un bon intermédiaire pour ne plus consommer d’énergies fossiles – même si l’électricité n’est pas une énergie verte à proprement parler et qu’il ne faut pas oublier que les fluides utilisés dans la pompe à chaleur contribuent à l’effet de serre.

Confort

La pompe à chaleur réchauffe rapidement l’atmosphère, rendant immédiatement votre intérieur plus chaleureux ! De plus, cette technique de chauffage est stable, vous pouvez donc aisément en contrôler la température. Enfin il faut rajouter, comme nous l’avons mentionné dans l’introduction, que certaines pompes à chaleur sont multifonctions : elles peuvent également transporter de l’air froid et donc être utilisées pour la climatisation. Un plus pour les étés chauds !

À propos de l’installation

Puisque la pompe à chaleur ne nécessite pas de combustible, il n’y a donc pas besoin de prévoir un espace de stockage pour votre chauffage. De plus, il n’y pas besoin d’installer un quelconque conduit d’évacuation, la PAC ne rejette rien ! En revanche, renseignez vous sur l’installation de la pompe à chauffage dans votre extérieur. En cas de pompes à capteurs horizontaux, les moins chers, il faut prévoir un jardin avec une surface allant du double au triple à votre surface habitable. Si vous ne possédez pas cet espace, vous pouvez également effectuer un forage pour installer des capteurs verticaux, mais cette méthode est plus couteuse.

La pompe à chaleur est une bonne solution si vous souhaitez abandonner votre vieille chaudière à condensation après un depannage chaudiere gaz : plus chère à l’achat, mais plus économique dans l’utilisation et moins polluante. De plus, les techniques évoluent et les pompes à chaleur peuvent maintenant être également utilisé pour certains ballons d’eau chaude thermodynamique. Renseignez-vous chez votre professionnel !

Quels sont les précautions à prendre lors de l’installation d’une pompe à chaleur ?

L’adéquation de la pompe à chaleur avec les besoins énergétiques de la maison et de ses occupants constitue le principal point de vigilance. Il est donc primordial de solliciter une étude thermique avant l’achat. L’exposition au soleil, les performances de l’isolation thermique, l’utilisation (chauffage seul ou production d’eau chaude incluse) sont autant de facteurs à prendre en compte. De cette manière, la PAC ne sera ni trop puissante ni pas assez, ce qui optimise l’intérêt économique du système.

Le lieu d’installation est aussi à choisir avec grand soin, notamment en ce qui concerne l’unité extérieure. Prenez soin de choisir un modèle peu bruyant, en particulier si vous résidez dans un logement mitoyen. Cela vous évitera les conflits dus aux nuisances sonores imposées à vos voisins. Bien entendu, il faudra veiller à votre propre confort acoustique. Au besoin, pensez à investir dans un écran anti-bruits ou à faire installer l’unité extérieure de la PAC sur des plots anti-vibratiles, par exemple.

Ne négligez pas le climat de la région et l’exposition évoquée précédemment. Si vous résidez dans une zone où les chutes de neige sont importantes et/ou fréquentes, placez l’unité extérieure à au moins 20 cm du sol, l’équivalent de l’épaisseur moyenne de la neige. De la même manière, évitez l’exposition aux vents dominants et l’installation sous l’extrémité de la toiture car le gel et la pluie risquent de détériorer votre PAC.

Contactez un chauffagiste professionnel

Les pompes à chaleur font partie des équipements les plus performants mais aussi les plus sophistiqués. Rien ne doit être laissé au hasard, qu’il s’agisse des dimensions, de la puissance ou encore du mode de pose. L’intervention d’un chauffagiste professionnel est vivement conseillé car son expertise lui permet de réaliser l’installation conformément aux normes en vigueur, tout en vous faisant gagner un temps précieux.

Privilégiez les artisans certifiés RGE, le label étant gage de savoir-faire et de connaissance de réglementations à respecter. Le matériel utilisé sera assurément de qualité et vous aurez droit à un accompagnement personnalisé dans les différentes étapes à suivre, tant au moment de choisir votre PAC qu’au niveau de son installation. Notez que vous êtes en droit de demander à ce que l’artisan présente une attestation d’assurance. Par ailleurs, vous avez la possibilité de comparer plusieurs devis.

Le chauffagiste professionnel va aussi veiller à ce que votre pompe à chaleur soit durablement performante. Il peut donc vous proposer un contrat de maintenance incluant le contrôle annuel obligatoire de l’installation.