chauffage au solVous avez la possibilité de faire installer chez vous un chauffage au sol. Il existe deux modèles de plancher chauffant, à peu près équivalent l’un et l’autre concernant votre confort thermique: Le chauffage électrique et le chauffage hydraulique. Quelles sont les avantages de chacun d’entre eux ? Mais quels sont leurs avantages ?

Si vous avez souvent besoin d’un dépannage de chaudière et si vous n’avez pas de chauffage au sol, il est possible d’en faire installer un chez vous. Sur le marché, vous trouverez deux types de plancher chauffant : le chauffage électrique et le chauffage hydraulique.  En ce qui concerne le confort thermique, les deux sont à peu près équivalents.

Pour améliorer le confort de votre domicile en termes de chauffage, le plancher peut être une solution. Si vous êtes en train de faire construire votre logement et que vous souhaitez optimiser l’espace que vous possédez, le plancher chauffant est très efficace.

L’histoire du chauffage au sol

Le plancher chauffant est l’une des dernières constructions phares en termes de chauffage. Avec la chaleur qui passe directement par le sol, celle-ci est répartie de manière équitable dans toute votre habitation et permet de chauffer toutes les pièces. Mais malgré ce que l’on peut penser, ce n’est pas une invention de ces derniers siècles, mais bien une invention d’il y a déjà des millénaires. Effectivement, au IVe siècle avant Jésus-Christ, les plus riches romains avaient un système de chauffage appelé hypocauste. Ce système consiste à utiliser la chaleur de la fumée d’un feu, en le faisant transiter dans les murs ou les planchers de leurs demeures mais aussi dans les thermes. Comme quoi rien n’est nouveau sous le soleil !

Mais l’un problème que pouvait causé ce type de chauffage était une chaleur trop importante. La température pouvait monter jusqu’à 50°C selon le feu et le type de conduit dans les murs des maisons ou au sol. Il était aussi nécessaire pour les romains, d’être chaussés de sandales en bois pour ne pas être brûler.

Le fonctionnement du plancher chauffant

Les planchers chauffants électriques ou à l’eau sont plus ou moins proches. Pour se faire, il faut installer les tubes en PER, les poser sur une plaque isolante et les recouvrir d’une dalle flottante où l’on pose ensuite, un revêtement au sol. C’est dans ces tubes que circule l’énergie qui va chauffer votre domicile. Cette chaleur sera donc homogène dans toute votre habitation.

Les modèles que l’on peut trouver actuellement sont à basse températures, entre 25° et 30°C. En revanche, les chauffages au sol que l’on trouvait dans les années 60, eux fonctionnaient à haute température. Cette surchauffe pouvait créer des problèmes d’alourdissements et gonflements des jambes, des problèmes de phlébologies.

 Le plancher chauffant à l’eau

Le plancher chauffant à l’eau est plus cher à l’installation que son homologue électrique, mais sera rentabilisé plus rapidement. Il sera relié à une pompe à chaleur ou à une chaudière afin de chauffer votre sol. Pour un plancher chauffant à l’eau, il est obligatoire de passer par un professionnel qualifié. Une autre contrainte du chauffage au sol à l’eau est l’entretien annuel de la chaudière, ou de la pompe à chaleur.

C’est le plancher chauffant le plus coûteux à l’installation. L’électrique lui, sera plus rentable plus rapidement. Il est relié à une pompe à une chaudière ou une pompe à chaleur pour chauffer le sol de votre domicile. Pour installer un plancher chauffant à l’eau, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel qualifié. il y a une contrainte avec ce type de chauffage, notamment l’entretien chaudière tous les ans et celui de la pompe à chaleur.

Le plancher chauffant électrique

Ce type de plancher est le plus économique, premièrement lors de l’installation et deuxièmement, il ne nécessite pas particulièrement d’entretien comme le plancher chauffant à l’eau. En revanche, le coût sera plus élevé à la consommation.