Pourquoi installer une serrure 5 points ou dite « multi-points » chez soi ? Une serrure multi-points vous permettra de mieux protéger votre habitation. Nous vous expliquons tout dans cet article !

Qu’est-ce qu’une serrure 5 points ?

Une serrure 5 points ou dite « multi-points » est une serrure un peu spéciale qui dispose de plusieurs points de verrouillage qui permettent de mieux la sécuriser. Son installation présente plusieurs avantages : comportant plus de points, elle vous assure une meilleure protection contre les effractions et permet également une meilleure isolation thermique selon les modèles choisis.

Cependant, sachez que ce type de sécurité est assez « massif » et qu’il prendra beaucoup de place sur la porte que vous souhaitez protéger. Par ailleurs, le choix de la porte est un élément à prendre en compte dans votre réflexion. Une serrure 5 points sur une porte légère sera moins efficace que sur une porte sécurisée. Elle peut également se révéler plus difficile à installer par vos propres soins. Enfin, retenez qu’en matière de sécurité, le bon sens se révèle être un sérieux allié. Évitez de laisser des objets de valeurs dans un appartement où vous ne passez qu’une très petite partie de votre temps, ne donnez pas vos clés à des tiers qui ne seraient pas de confiance, faites à l’aide votre voisinage si vous devez partir en vacances etc. D’autres systèmes de sécurité peuvent venir compléter un dispositif de sécurité.

Combien elle coûte ?

Vous la trouverez dans la plupart des magasins de bricolage. Comptez un peu moins de 200€ pour acquérir un modèle d’entrée de gamme. Pensez également aux portes blindées comprenant déjà la serrure. Point important : lors de votre achat, faites bien attention à la norme indiquée l’A2P qui correspond à des niveaux de sécurité différents. Une serrure A2P1 prend 5 minutes pour être forcée, une serrure A2P2 10 minutes, une serrure classée A2P3 15 minutes.

Comment l’installer ?

Pour vous aider à l’installer une serrure 5 points, vous trouverez de nombreuses vidéos sur Internet qui vous aideront à cela. Si vous ne vous sentez pas l’âme d’un bricoleur, faites appel à un professionnel. Le devis devra comprendre le tarif de pose ainsi que son prix.

Comment réagir si, malgré tout, vous êtes victime d’effraction ?

Le nombre d’effractions par jour est en constante évolution. Face à cette recrudescence du cambriolage, des mesures spécifiques doivent être prises pour renforcer la sécurité de votre logement.

Néanmoins, il arrive que ces dernières ne suffisent pas et que les malfrats parviennent à entrer de force chez vous. Quand vous constatez la situation, quelques démarches vous aident à y faire face malgré vos sentiments de colère, de tristesse ou d’injustice.

Contactez immédiatement les forces de l’ordre de votre quartier, que ce soit la police ou la gendarmerie. Les agents envoyés sur place effectueront un premier constat et recueilleront toutes les preuves nécessaires pour mener une enquête. Il est donc très important de ne toucher à rien afin de faciliter leur travail. Même si vous êtes tenté de dresser l’inventaire de vos affaires, attendez d’en avoir la permission. Vous pouvez également le faire en leur présence et tous les objets disparus figureront dans votre déclaration. Celle-ci constitue ainsi un élément essentiel de votre dossier de plainte. N’hésitez pas non plus à recourir au service d’un serrurier professionnel.

Cet artisan qualifié vous propose des dépannages d’urgence parmi ses innombrables prestations. Il vous propose un diagnostic rapide et fiable de la situation. Ses conseils vous sont précieux puisque vous avez besoin de remplacer les serrures et les portes endommagées. Il vous indique ainsi les meilleures marques et les meilleurs produits disponibles sur le marché. C’est notamment le cas des serrures à 5 points qui offrent un niveau de sécurité optimal.

Elles sont appréciées pour leur haute résistance aux tentatives d’effraction, quelle que soit la technique de crochetage utilisée par les cambrioleurs. Il est également nécessaire de faire installer une porte blindée dans certains cas. Sa pose requiert des qualifications spécifiques que seul un serrurier dispose. Vous avez alors la certitude de bénéficier d’un service de qualité conformément à vos attentes.

Et du côté de l’assurance, comment ça se passe ?

Le serrurier professionnel connaît les procédures à suivre en cas de cambriolage. Il vous aide ainsi à évaluer les dégâts relatifs aux portes ou fenêtres brisées, ainsi que le préjudice du cambriolage. Il sait parfaitement que tous travaux de réparation ne peuvent être réalisés avant l’accord de votre compagnie d’assurance.

Dans ce cas, vous devez alerter immédiatement votre assureur lorsque vous êtes victime d’effraction. Vous devez lui envoyer une déclaration par lettre recommandée dans un délai de 2 jours ouvrés suivant le sinistre. N’oubliez pas de demander une accusée de réception et d’inclure la copie de votre certificat de plainte auprès de la gendarmerie ou de la police. Celle-ci doit être faite dans un délai maximal de 48 heures après le cambriolage.

Vous avez ensuite 15 jours pour envoyer la liste des objets volés ou endommagés ainsi que les preuves justifiant leur existence. Il vous faut aussi indiquer leur valeur. Il est donc important de toujours conserver les factures, les talons de chèque, les bordereaux et les bons de garanties. Quant aux objets de valeur, il est préférable de les prendre en photographie dès leur acquisition. Sachez que leur indemnisation se base sur leur valeur le jour du sinistre.

Un abattement est par ailleurs appliqué par l’assurance pour vétusté.

Demandez aussi les noms des serruriers accrédités par votre assureur pour les interventions nécessaires. Vous pouvez ainsi être certain de vous faire rembourser sur les réparations de vos dispositifs de sécurité. Il faut aussi s’attendre à ce que la compagnie envoie un expert pour effectuer un constat et mener une enquête complémentaire à celle de la gendarmerie. Son évaluation est ensuite étudiée par les responsables de l’assurance. Si elle est acceptée, vous percevez vos indemnités dans un délai d’un mois maximal à partir de la date d’accord.