Pourquoi vous devriez poser un double vitrageLe double vitrage c’est pour tout le monde ! Dans les nouvelles constructions, il est souvent proposé, et il en va de même pour les rénovations. A quoi sert-il ? Comment le poser ?

Qu’est-ce que c’est ?

Le double vitrage  est composé de deux vitres disjointes. Entre les deux, se trouve emprisonné de l’air ou du gaz. Grâce à ce système votre habitation est mieux isolée. Plusieurs types de vitrages existent, pour vous y retrouver, prenez en compte le chiffre inscrit à côté du « U » soit le coefficient d’isolation. Plus le chiffre se rapproche du 0, plus il sera isolant. Pour conserver au mieux la chaleur et ainsi réaliser des économies, des options permettent également d’intensifier son action. Demandez à votre vitrier de vous aider à choisir le vitrage le mieux adapté à vos besoins. Vous pouvez également opter pour un double vitrage phonique si vous habitez à proximité d’un chemin de fer, un aéroport ou un grand boulevard.

Comment installer un double vitrage ?

Si vous êtes en pleine rénovation, vous pourrez l’installer en même temps qu’une nouvelle fenêtre. Sachez cependant que selon le type de fenêtre, il n’est pas forcément nécessaire de la changer. Pour remplacer votre vitrage, dégagez l’ancien vitrage du cadre de la fenêtre, poser les joints. L’envers et l’endroit de votre nouveau double vitrage sont indiqués par un autocollant Repérez cet autocollant puis fixez votre nouveau vitrage. Trop compliqué ? Faites appel à un vitrier.

Si vous ne disposez pas d’un budget conséquent, mais que vous souhaitez quand même réduire vos dépenses énergétiques, vous pouvez également penser au survitrage, qui consiste à apposer soit des éléments (cadre en aluminium, caoutchouc, battants) ou un film de l’extérieur. Il permet de profiter des avantages du double vitrage tout en conservant la fenêtre d’origine. Vous pourrez trouver des kits à commander chez votre vitrier, n’oubliez pas de bien prendre les mesures avant cela.

Quels sont les avantages du double vitrage ?

Le double vitrage est une mesure préventive du XIXe siècle. Il a été le plus souvent utilisé dans le but d’une meilleure isolation. Il se porte sur divers coefficients, tels que la température, la transmission lumineuse ou énergétique qui varient selon le type de doublage intégré. Lorsqu’on parle de double vitrage, 3 couches différentes superposées les unes sur les autres sont à prendre en compte : la vitre extérieure, la lame d’air et la vitre intérieure. Le moindre changement en termes d’épaisseur de chacune de ces strates modifie grandement le rendu de l’isolation.

Le double vitrage assure une meilleure isolation phonique, ce qui limite les bruitages aux abords de votre maison. Ce tout nouveau style de vitrage s’impose dans tous les autres secteurs appartenant aux bâtiments industriels, commerces, habitations et logements. Plus la vitre est épaisse, plus le bruit ne passera pas. On peut aller jusqu’à une consistance de 10 mm, cela est aussi valable pour la poche d’air qui se trouve entre les deux vitres. La formule se référant à ce calibre se dit 4/10/10.

Une grande avancée a vu le jour pour une meilleure isolation thermique, il suffit de prendre en compte ces mensurations : 4/16/4 se traduisant par deux plaques vitrées de 4 mm et séparées par une lame de 16 mm. En temps d’hiver, l’option ITR c’est-à-dire l’Isolation Thermique Renforcée peut être prescrite. Il s’agit de placer une couche invisible qui aura pour but de réagir comme un bouclier thermique et de glisser entre les deux vitres du gaz, nommé Argon. Moins conducteur que l’air, il nous permettra d’atteindre des coefficients d’isolement thermique particulièrement élevés.

En termes d’esthétisme et de design, des modèles de vitrages faits sur-mesure sont disponibles. Vous avez le privilège de tracer vous-même les courbes afin d’obtenir une forme originale ou des formes personnalisées. Lors de l’installation du cadre, les matières de support peuvent être choisies parmi des tas de modèles, du moment que c’est un matériel isolant. Bien sûr, il sera toujours possible de doubler le châssis afin d’optimiser les performances acoustiques et d’isolation thermique.

Le double vitrage assure également la sécurité des lieux. Les risques de casser une fenêtre sont grandement réduits car un film à l’intérieur des deux lames maintiendra les morceaux sans dispersion en cas de brisure.

Dans quels cas contacter un vitrier pour la pose de vos doubles vitrages ?

La mise en place des doubles vitrages requiert un savoir-faire remarquable car non seulement des calculs, mais aussi des relevés se font lors de l’installation. Si les résultats sont faussés, il se pourrait que les résidents souffrent de chaleur, car effectivement dans la moyenne 40 % de la chaleur emmagasinée pendant la journée se retrouve dispersée le soir. Cela va de soi que des connaissances générales en menuiserie et métallerie sont un atout propre aux vitriers, ainsi que la vérification de coefficient thermique, phonique et l’étanchéité du vitrage.

Les normes de sécurité en vigueur, ainsi que les connaissances en découpe et de pose de verre sont les qualités et performances pour lesquelles les vitriers sont recommandés. Rien ne vaut l’expérience d’un professionnel pour tout type d’installation en verre ou entretien de la vitrerie. Les chocs sur les surfaces vitrées ne sont pas les seuls à prendre en compte si l’on veut bien entretenir sa fenêtre. Les intempéries, la poussière et la pollution entrent tous en jeu en cas de dégradation de la vitre. Lors d’une intervention d’un vitrier, sachez qu’il effectue en même temps une vérification approfondie des lieux, renforçant ainsi la sécurité de votre habitation.