Un joint d’étanchéité est un élément fondamental en plomberie. Son rôle essentiel est de limiter les fuites de liquide, principalement d’eau ou de gaz au niveau d’un raccord ou entre les matériaux, notamment de plomberie.

Il est fabriqué en différentes matières comme le caoutchouc, le cuir, la fibrine, le feutre, ou encore en métal tendre, appelé laiton. Il existe aussi le joint d’isolation ou de calfeutrement permettant d’assurer l’étanchéité thermique et phonique entre deux matériaux.

Plusieurs joints d’étanchéité pour plusieurs emplois

On trouve différents joints d’étanchéité en fonction de l’utilisation qui en sera faite et du milieu ambiant, ainsi ils devront être adaptés à la pression, à la température, au mouvement, à la vitesse  qui convient à la situation. Les joints plats et joints toriques sont statiques tandis que les joints-feutres et à joints à lèvre sont dynamiques, qu’on utilise généralement pour les pièces rotatives ou coulissantes. Les joints dynamiques peuvent être des joints d’étanchéité sans contact que l’on appelle joints labyrinthes, joints à brosse spécialement conçus pour les roulements.

Les joints les plus communs sont les joints en élastomère servant à sertir les bocaux alimentaires comme les confitures faites maison ou les joints de robinetterie de forme circulaire et de dimension variable fabriqués en caoutchouc.

Le joint n’est pas éternel, il s’use avec le temps et doit être remplacé par un neuf aussi souvent que nécessaire.

Comment et pourquoi fabriquer un joint d’étanchéité?

Il s’agit principalement d’appliquer un joint en mastic ou en silicone, élément obligatoire pour garantir sans échec l’étanchéité des espaces sanitaires comme la baignoire, la douche, le lavabo, l’évier ou toute autre robinetterie.

C’est une opération assez simple à réaliser mais il faudra vous armer du matériel adéquat tel que le couteau à joints ou grattoir à lame, le cutter, l’acétone, le chiffon, le scotch de masquage, la cartouche de silicone à gâchette (Rubson “air pulse”) et le pistolet extrudeur, sans oublier un verre d’eau mélangée avec du produit vaisselle.

Avant de passer à l’attaque, voici quelques conseils élémentaires :

Il est nécessaire d’opter pour un produit silicone dédié spécifiquement au support qu’il soit en plastique, en bois, en acrylique, etc. doté d’un produit anti-moisissure.

Il faut toujours appliquer le produit de jointure sur un revêtement entièrement propre, dépoussiéré, décrassé, dégraissé, et asséché, c’est-à-dire sans aucune trace d’humidité.

Il est conseillé de sectionner en biseau l’embout en plastique de la cartouche de silicone de façon à faciliter l’application du silicone. Il faut savoir que plus le biseau est long, plus le joint est large.

Une fois que vous aurez appliqué le silicone sur la surface à jointer, il faudra, avec le doigt, lisser le joint, après l’avoir trempé dans le verre d’eau mélangé à du lave-vaisselle, de sorte que le silicone ne reste pas collé sur votre index.

Il s’agit d’obtenir un joint régulier et sans aspérité. Pour ce faire, vous placerez de chaque côté de la zone à jointer une bande de ruban adhésif de masquage. Après avoir déposé une couche de silicone que vous aurez lissée avec le doigt, vous pourrez ôter le scotch avec délicatesse.

La réalisation du joint de silicone : les étapes

Vous devrez ôter les joints dégradés, moisis, usés en l’utilisant un cutter ou couteau à joints.

À l’aide d’un chiffon imbibé d’acétone, il faudra nettoyer soigneusement la surface à jointer de sorte qu’elle soit parfaitement propre et dégraissée, l’acétone facilitant aussi le décollage de l’ancien joint.

Les zones à jointer devront être absolument sèches.

Vous utiliserez le scotch pour réaliser deux bandes de masquage parallèles d’environ 1 centimètre pour définir et délimiter la zone à jointer, par exemple entre le carrelage mural et le rebord du bac à douche.

Il faudra ensuite ouvrir la cartouche de silicone, la placer dans le pistolet extrudeur et armer la gâchette. Il s’agira ensuite d’appuyer sur la gâchette du pistolet extrudeur pour extraire le produit à joint.

Une fois cette opération réalisée, vous déposerez un cordon de silicone le long du bac à douche, en veillant à obtenir la même épaisseur de produit tout au long de la zone à jointer.

plomberie paris

Vous utiliserez votre index pour lisser le cordon de silicone de manière à former le joint.

Après avoir laissé sécher le cordon de silicone pendant une demi-heure, vous pourrez retirer délicatement les bandes de scotch.

Enfin, pour peaufiner le joint, vous devrez lisser une dernière fois la surface jointée de façon à faire adhérer les bordures du joint sur le carrelage et sur le bac à douche. Ainsi les irrégularités seront gommées et le joint sera impeccable.

Un joint en téflon pour un raccordement de canalisation en cuivre

Le joint en téflon est une solution très pratique pour limiter les infiltrations d’eau et l’accumulation de rouille. Le téflon est un ruban blanc très mince et très simple d’utilisation. Il faut en enrouler quelques tours sur la surface des filages du tuyau recevant le bouchon, pour ensuite le visser en place comme auparavant. Il est doté de  propriétés hydrophobes, c’est-à-dire qu’il permet d’étanchéifier un raccordement de canalisation en cuivre en cas de fuite avérée. On l’utilise généralement dans les raccordements en plastique, PVC ou aluminium, sur tous les types de matériaux qui se vissent ensemble.

Un bouchon recouvert de téflon est plus facile à dévisser car le téflon est un plastique très glissant, réduisant ainsi l’adhérence du frottement entre les filages.

En plomberie le téflon est placé autour des raccords filetés. Le ruban de téflon permet de bien boucher les petits jours ou minuscules ouvertures entre les filages de manière à rendre la tuyauterie très hermétique. En serrant le bouchon recouvert de téflon, le ruban est écrasé entre les filages et permet le colmatage des brèches entre les filages et stoppe tout risque de fuite.

Il faudra uniquement vous équiper d’un cutter, de ciseaux ou d’une pince multiprise, d’un ruban de téflon et d’un chiffon. Vous verrez qu’il est très facile de réaliser un joint en téflon en moins de cinq minutes. Le téflon est vendu en rouleau comme du ruban adhésif. Il suffira de lire attentivement la notice d’utilisation.

Mais si accomplir ces petits travaux ne vous emballent pas, n’hésitez pas à appeler un spécialiste ! Dans ce cas, ayez recours à un plombier professionnel. Il s’en chargera sans difficultés.

Quelque soit votre lieu d’habitation, Belmard Bâtiment se déplacera: que vous soyez à Paris 3 ou Paris 4 ou dans les environs, appelez-nous.