Un disjoncteur, c’est quoi ? C’est un petit boîtier blanc électromécanique ou électronique permettant d’assurer la protection des biens et des personnes en interrompant le courant électrique d’une installation lors d’une défaillance du circuit électrique. Mais on parle aussi de disjoncteur différentiel.

disjoncteur différentiel

Comment fonctionne un disjoncteur différentiel ?

Comme tout dispositif coupe-circuit, le disjoncteur différentiel coupe automatiquement le courant lorsqu’il détecte une anomalie sur le réseau. Mais contrairement à un disjoncteur général qui coupe l’alimentation électrique de toute la maison, le disjoncteur différentiel coupe uniquement le courant dans la partie de l’installation concernée.

Il faut savoir qu’une résidence peut être protégée par plusieurs disjoncteurs différentiels. Chacun d’eux servira à protéger un circuit déterminé. Le type de disjoncteur différentiel installé dépendra de la nature des appareils branchés sur le circuit en question. La vitesse de déclenchement et la sensibilité de l’appareil varieront en fonction de la catégorie à laquelle il appartient. La plupart du temps, il est conseillé d’équiper son tableau électrique de deux disjoncteurs différentiels au moins.

Le premier servira à protéger les lumières, le second sera associé au circuit prise, sur lequel sont reliés le four, la machine à laver, la cuisinière, entre autres.

Pour remplir sa fonction, il mesure en permanence l’intensité de l’électricité qui circule. Le disjoncteur différentiel porte bien son nom. Il repère les variations entre la quantité de courant entrant (la phase) et le sortant (le neutre). Il détecte notamment les surtensions susceptibles de provoquer un court-circuit. Il capte également les fuites de courant qui peuvent entraîner des risques d’électrocution. Il est calibré pour cela sur un seuil défini pour les installations domestiques, à savoir 30mA.

Le disjoncteur saute lorsqu’il repère une différence supérieure à cette valeur entre l’électricité qui entre et qui sort. La manette qui actionne le courant reste abaissée en position «off» tant que le problème n’est pas résolu afin de protéger la maison et ses occupants contre les risques électriques.

L’intervention d’un électricien est généralement recommandée pour identifier les causes de la fuite et permettre de réenclencher le disjoncteur. Une fois l’anomalie éliminée et que le courant stabilisé, il suffit de mettre le disjoncteur en position «on» pour le réarmer.

Il est vivement conseillé de faire contrôler le disjoncteur différentiel périodiquement afin de garantir son bon fonctionnement.

Le rôle du disjoncteur différentiel

Le disjoncteur différentiel a un pouvoir de détection couplé à un pouvoir d’interruption de courant électrique (contrairement à l’interrupteur différentiel qui ne permet que la coupure de courant) en cas de courts-circuits, de surcharges de courant ou de panne d’électricité.

Mais son mécanisme sophistiqué peut aussi détecter les différences d’intensité du courant dans le cas d’un défaut d’isolation comme par exemple une fuite de courant sortant de la prise de terre, que l’on appelle courant résiduel. Ainsi le disjoncteur différentiel protège l’utilisateur d’une éventuelle électrocution pouvant entraîner la mort.

Un électricien vous installe le disjoncteur différentiel

L’électricien installe ce petit boîtier entre le disjoncteur général et la ligne à protéger comme celles des appareils réputés à risque comme le congélateur, la machine à laver, les équipements informatiques, l’alarme, etc. En cas de détection de court-circuit, le disjoncteur disjoncte uniquement sur l’appareil potentiellement dangereux mais les autres circuits électriques du site continuent de fonctionner. Autre bénéfice très utile, si tous les autres circuits ont subi une coupure de courant, seul l’appareil ménager protégé par un disjoncteur différentiel continuera de fonctionner, ce qui est une garantie non négligeable dans les lieux de vie équipés d’un congélateur. La panne d’électricité n’est jamais prévisible.

Pourquoi installer un disjoncteur différentiel ?

Le disjoncteur différentiel est un équipement recommandé mais non imposé par les normes électriques en vigueur. On parle aussi de sensibilité en Ma (milliampères), critère correspondant au seuil de coupure de courant en cas de fuite. Il faut savoir aussi qu’un bouton test est actionnable sur le disjoncteur différentiel pour permettre de vérifier le bon état de fonctionnement de l’appareil. Enfin on peut réarmer un disjoncteur qui est censé ne pas se détériorer lors de son fonctionnement contrairement à un fusible qu’il faut remplacer lorsqu’il est hors service.

Comment entretenir votre disjoncteur différentiel ?

Il est important d’entretenir son disjoncteur différentiel pour éviter les accidents domestiques. Il est donc primordial de veiller au bon état de votre dispositif. Pour cela, vous pouvez réaliser un test de bon fonctionnement. Avant de le faire, assurez-vous que les appareils sensibles tels que les ordinateurs soient bien éteints. Appuyez ensuite sur le bouton test. Si votre dispositif est en bon état, la manette doit aussitôt s’abaisser.

Dans le cas contraire, votre disjoncteur est défectueux et il convient de le remplacer. Pour votre sécurité, il est conseillé de faire ce test une fois par mois. Si tout fonctionne normalement, vous n’avez qu’à relever la manette et le courant sera rétabli. Pour optimiser la durée de vie de votre dispositif, il existe 3 niveaux de maintenance à réaliser périodiquement.

D’abord l’inspection visuelle qui doit être faite tous les ans. Cette inspection sert à vérifier l’état en général du disjoncteur afin de remplacer les accessoires défectueux. Le second niveau de maintenance se fait, ensuite, tous les 2 ans. En plus de l’inspection visuelle, il faut tester les sous-assemblages et faire des réparations si nécessaires. Au bout de 5 ans, un diagnostic volontaire doit être réalisé. Après le rapport, vous aurez la certitude de l’état de votre disjoncteur.

Vous pouvez ensuite prendre les mesures appropriées pour remédier à la situation. Pour chaque niveau de maintenance, n’hésitez pas à faire appel à des professionnels pour éviter tout accident.

N’hésitez pas à faire diagnostiquer par un spécialiste l’installation électrique de votre habitation, en contactant notre electricien de paris. En effet il faudra peut-être procéder à une remise aux normes pour vous permettre de bénéficier d’une installation totalement sécurisée et d’un fonctionnement optimum.