cA l’heure actuelle, les entreprises utilisent de plus en plus de systèmes électroniques et automatisés, ce qui les rend plus vulnérables face aux risques naturels tel que la foudre. Pour se prémunir de ce danger qui peut avoir des répercussions considérables, comme des pertes d’exploitations, l’installation de parafoudre est nécessaire. Dans cet article, votre électricien Belmard Bâtiment vous explique les différents types de parafoudre existant sur le marché.

Qu’est qu’un parafoudre ?

La foudre envoie une décharge électrique de haute fréquence, de courte durée et de forte amplitude. L’objectif d’un parafoudre est de contenir ces décharges et de renvoyer l’énergie au matériel électrique à un niveau admissible. Les parafoudres sont classifiés en 3 types et suivent la norme NF EN 61643-11. Leur classification est effectuée selon leur lieu d’installation et selon les conditions extérieures.

Le parafoudre de type 1

Ces appareils sont installés dans les lieux où le risque de foudre est très important, donc souvent sur les sites ayant un paratonnerre. Ils sont très puissants car ils doivent écouler des masses d’ondes énergétiques très importantes. Les parafoudres de type 1 ont passé les tests de classe 1 où on leur injecte des ondes de courant de type 10/350µs (limp) qui sont similaires au courant transmit par la foudre lors d’un impact direct. Leur valeur minimale de limp est de 12.5 KA. De plus, depuis la norme NF C 15-100 de 2002, il est obligatoire d’installer un parafoudre de type 1 sur les établissements ayant un paratonnerre.

Le parafoudre de type 2

Les parafoudres de type 2 sont installés en tête d’installation, souvent à hauteur du TGBT, et sur des lieux où le risque de foudre est plus faible, voire inexistant. Ces parafoudres ont passé des essaies avec des ondes de courant de 8/10 µs (Imax et In) et protègent l’ensemble de l’installation. Leur valeur minimale de In est de 5 KA.

Le parafoudre de type 3

Les parafoudres de type 3 sont des compléments de deux précédents types. Ils sont destinés à être installés à proximité des équipements sensibles ou sur les installations étendues. Les parafoudres de type 3 sont testés avec les tests de classe 3 qui comprennent des injections d’ondes combinées 1.2/50µs – 8/20µs.

Pour plus de précisons sur l’installation des parafoudres, sur les normes, les règles de sécurité et les informations techniques, contactez votre électricien qui est un professionnel confirmé.

Nous intervenons également dans tout le 92, 93, 94 …etc.