Tout logement moderne et confortable est équipé d’un système d’assainissement. Ce système peut être constituée d’une fosse toutes eaux destinée à recevoir les eaux usées de la maison (cuisine, salle de bain et toilettes) dites eaux ménagères.

Les eaux usées passent dans un bac dégraisseur conçu pour retenir les graisses, d’un volume minimal de 200 litres. Les déchets sont retraités sur place pour redevenir une eau propre et consommable.

La fosse septique est une cuve toutes eaux destinée à recueillir et traiter les eaux ménagères et les eaux vannes ou eaux sanitaires. Ce réservoir ne reçoit pas les eaux pluviales, elles y sont interdites car elles peuvent provoquer un grave dysfonctionnement du dispositif.

Il s’agit d’une installation d’assainissement non collectif. La fonction de la fosse septique est de liquéfier par fermentation les matières polluantes sécrétées par les eaux usées mais aussi de retenir les matières solides et autres déchets flottants. La durée de rétention du contenu du réservoir ne peut excéder dix jours. Suite au prétraitement, le traitement véritable est le plus souvent assuré par le sol, au moyen de tranchées d’épandage. C’est pourquoi le volume de la cuve doit être calculé en fonction du nombre de pièces du logement et la fréquence d’utilisation des équipements de cuisine, de salle de bains et sanitaires.

Elle conserve sur place les matières solides et le papier pour se transformer en boues puis en en gaz. Il s’agit de faire décanter les matières solides pour les rendre liquides par l’intermédiaire d’un mécanisme de fermentation agissant sous l’action des bactéries anaérobies naturellement présentes dans les effluents ou eaux usées/polluées. La fosse assure la transformation des déchets solides en gaz et l’épuration de l’eau grâce à un lent et complexe processus de biodégradation.

Les fosses septiques et les fosses toutes eaux sont constituées d’une cuve ou d’un bac, en plastique (PEHD ou PVC) renforcée par de la fibre de verre, onéreuse mais plus facilement manœuvrable qu’une cuve en béton. Les eaux fluviales ne sont pas retraitées par l’intermédiaire de ces deux systèmes.

Elle est composée de deux compartiments équipés de plongeurs ou raccord en T destinés pour empêcher le passage direct des eaux brutes dans l’élément épurateur (drainage). Les matières solides se déposent au fond et les matières légères flottent à la surface sous forme d’écume.

Elle est munie d’une trappe de visite permettant sa vidange, préconisée tous les 4 ans. Le couvercle doit être apparent et accessible. La cuve doit mesurer impérativement 1,50 m de hauteur et sa contenance varie selon le nombre d’utilisateurs présents dans la maison, avec un seuil minimal de 1 000 litres pour 4 habitants, soit 250 litres par habitant.

Entretien et vidange de la fosse septique

Malgré une installation conforme, il peut arriver de sentir des odeurs désagréables dans votre logement ou une évacuation anormalement lente ou un refoulement des eaux vétustes ou usagées depuis les canalisations des toilettes, de la baignoire, des lavabos, de la douche ou de l’évier, ou un engorgement des toilettes et produire un bruit anormal. Ces désagréments sont probablement la conséquence d’un bouchon qui s’est formé dans la fosse septique ou une obstruction des tuyaux de canalisation.

D’autres causes sont possibles comme une installation défectueuse, un dimensionnement inadéquat, de mauvais écoulements ou encore une ventilation insuffisante. Les facteurs provoquant les dysfonctionnements peuvent être l’utilisation de produits nocifs, une augmentation du nombre de personnes utilisant les toilettes ou enfin un dérèglement climatique comme un excès d’humidité et une hausse de la température.

Une vidange totale des boues est interdite. En effet, la consigne est de garder (ou réinjecter) une partie des boues (environ 20 %) contenant les bactéries nécessaires à la digestion dans le premier compartiment. En revanche, le second compartiment peut être vidangé intégralement. La remise en service de la fosse, après la vidange, nécessite le remplissage de celle-ci par de l’eau.

Intervention des techniciens de l’atelier Belmard Bâtiment à Champigny sur Marne, commune du Val de Marne pour un curage de fosse septique

Notre atelier a été contacté pour une intervention urgente. Une famille composée de six personnes loge dans une jolie maison avec jardin au fond duquel est enfouie la fosse septique. Or en allant jouer dans le jardin, les enfants ont senti une odeur fortement désagréable.

fosse septique
Installation de fosse septique.

Ils ont prévenu leurs parents qui sont allés inspecter les lieux et ont vite compris qu’il s’agissait d’un problème au niveau de la fosse septique qui débordait. Un peu paniqués, ils ont demandé à nos techniciens d’intervenir dans la journée se considérant totalement incapables d’accomplir cette besogne. Ils ont aussi précisé qu’aucune vidange n’avait été effectuée depuis leur emménagement dans cette maison il y a neuf ans.

Deux plombiers spécialisés en fosse septique se sont donc rendus sur les lieux, équipés d’un masque de protection pour éviter toute intoxication aux gaz, de gants épais et de chaussures de sécurité. Il a fallu d’abord de déterminer l’emplacement du bouchon obstruant les canalisations en contrôlant le niveau des boues dans la fosse et faire une vidange. Ces professionnels étaient des plombiers du 8ème arr. de Paris.

Ils ont également sorti un seau pour recueillir les boues et le bouchon, de sacs poubelles pour jeter ces déchets, un tuyau d’arrosage équipé d’un embout et un nettoyeur à haute pression sans oublier un produit spécifique appelé activateur biologique pour stimuler le processus biologique et réguler en permanence le niveau des boues.

A l’aide du nettoyeur à haute pression, les techniciens ont procédé au curage de la canalisation d’arrivée bouchée, ils ont vidé le dégrilleur plein à la main. Ils ont aussi nettoyé le préfiltre de sortie de fosse engorgé. Enfin ils ont débouché la canalisation de sortie obstruée.

Avant de partir, les techniciens ont précisé à cette famille nombreuse de ne pas déverser certains produits dans les toilettes comme les couches jetables, lingettes, produits chimiques polluants, etc. et éviter d’utiliser de l’eau de javel.  Tous ces éléments ralentissent et détruisent l’activité bactérienne, nécessaire au traitement des matières organiques contenues dans la fosse. La famille a écouté attentivement ces précieux conseils et a remercié nos deux techniciens pour cette intervention indispensable.