Il arrive assez fréquemment que les siphons des éviers ou lavabos soient bouchés du fait de résidus alimentaires, graisses, cheveux, calcaire, etc. qui obturent les tuyaux.

Dans ce cas, l’eau ne s’écoulera plus aussi facilement que d’habitude, et peut aller jusqu’à provoquer un débordement d’eau par-dessus le lavabo ou la vasque. Vous verrons dans cet article comment nettoyer un siphon de manière à retrouver rapidement une évacuation fluide des eaux usées, sans nécessairement avoir recours à un plombier professionnel.

Un siphon, c’est quoi ?

Le siphon se présente sous la forme d’un tuyau recourbé dont la finalité sanitaire est de permettre l’évacuation des eaux usées sans produire des odeurs nauséabondes.

Comment nettoyer un siphon ?

L’opération de nettoyage d’un siphon doit se faire une fois par an pour éviter des problèmes d’engorgement plus difficiles à résoudre. L’entretien annuel des siphons consiste tout simplement au démontage du siphon pour le nettoyer soigneusement, puis procéder au remontage, et tout rentra dans l’ordre.

Pour ce faire, vous aurez besoin deux outils élémentaires, la pince ou clé multiprises permettant le réglage et le serrage de plusieurs diamètres, ainsi qu’une bassine ou un seau destiné à recueillir l’eau sale qui s’écoulera du tuyau. Un siphon est constitué de deux parties reliées entre elle par un système de vissage, auquel il faut ajouter deux écrous, l’un situé sur le côté latéral pour le raccordement du siphon à la canalisation d’eau, tandis que le deuxième écrou est placé sur la partie haute du siphon pour être raccordé à la bonde du lavabo.

Donc, dans un premier temps, il faudra dévisser les deux écrous en question à l’aide de la pince multiprises ou à la main s’ils ne sont pas trop serrés. Vous n’oublierez pas, avant cette manœuvre de dévissage, de placer sous le lavabo un seau ou une bassine. Après avoir dévissé les deux écrous, il faudra tirer le siphon pour l’enlever entièrement de la bonde.

L’étape suivante consistera à nettoyer le siphon après avoir séparé les deux éléments qui le composent, en dévissant la partie basse du siphon. Il vous suffira ensuite de passer chaque élément de siphon sous le robinet d’eau tiède pour ôter toutes les salissures qui se sont incrustées. Si le siphon est vraiment très encrassé, vous pourrez le nettoyer avec une brosse à biberon en y ajoutant un peu de liquide vaisselle. Profitez-en pour nettoyer aussi l’extrémité du tuyau arrière.

Ensuite procédez au rinçage et séchage du dispositif avec un chiffon propre. Il faudra réinstaller les deux pièces du siphon sur la bonde en vissant d’abord l’écrou supérieur. Puis, vous introduirez le tube PVC à l’intérieur du siphon pour le ramener dans l’axe de la bonde de l’évier. Il est vivement recommandé de placer un joint dans l’écrou de manière à garantir l’étanchéité (on conseille aussi l’utilisation du ruban de teflon, composé plastique, pour éviter les fuites dues à la pression de l’eau).

Vous devrez d’abord resserrer à la main puis terminez le vissage avec la pince multiprises. Vous ferez de même pour le deuxième écrou. Il est recommandé de ne pas visser trop fort les écrous pour éviter de casser les tuyaux surtout s’ils sont en plastique.

Comment remplacer un siphon usagé ou rouillé ?

Un siphon doit relier la bonde au tuyau d’évacuation des eaux. Un siphon d’évier doit être en bon état, dans le cas contraire, vous serez exposés à des problèmes de fuites d’eau.

Il existe quatre types de siphon : le siphon classique, le siphon à tube plongeant ou à culot, le siphon bouteille ou à cloison, le siphon à colonne de compensation. Le choix du type de siphon se fera en fonction de l’espace prévu à cet effet. S’il s’agit une installation verticale, vous pourrez sélectionner un siphon en plastique rigide mais vous trouverez aussi des siphons en métal.

De plus, vérifiez bien que le siphon que vous avez choisi corresponde parfaitement bien à la hauteur de votre évier ou lavabo. L’installation d’un siphon est effectuée sous l’évier avec des raccords en PVC, comme le tuyau droit, le raccord d’angle, le té ou le manchon.

vasque evier
Pour tous problèmes de siphon, contactez un plombier.

Si vous devez faire ce travail vous-même, lisez d’abord avec la plus grande attention les notices d’installations qui précisent comment sont orientés les raccords et l’importance de respecter les diamètres préconisés. La norme impose une pente minimale de 1 à 3 centimètres par mètre pour empêcher que la stagnation des eaux usées.

Concernant les outils à avoir sous la main, comme cité plus haut, vous aurez besoin d’une pince multiprises, d’un seau, d’un chiffon propre et bien sûr d’un siphon neuf.

Ce qu’il faut faire :

Dans un premier temps, vous devrez dévisser l’écrou situé du côté de la bonde puis l’écrou placé côté évacuation. Il faudra ensuite dévissez le siphon à remplacer.

Sur le nouveau siphon, après avoir enlevé l’écrou bas, vous le fixerez sur le tuyau d’évacuation, celui-ci étant fixé au mur, puis engagerez le joint d’étanchéité, suivie de l’ouverture basse du siphon au niveau du tuyau d’évacuation. Vous veillerez au bon positionnement du siphon de sorte qu’il rejoigne l’axe de la bonde. Après avoir dévissé l’écrou haut du siphon, vous ajusterez sa hauteur. Avant-dernière étape : il vous faudra accoler les joints d’étanchéité contre les parties filetées du siphon, puis vous terminerez par le serrage des écrous hauts et bas. Ultime étape : faire un test de fonctionnement sans encombre de l’installation du siphon et constater l’absence de fuite.

Si ces manipulations vous rebutent, confiez-les à un plombier compétent.