économies d’énergieComment faire face à l’augmentation du prix des énergies ? Quels sont les principaux postes de dépenses et quels sont les moyens à mettre en œuvre pour faire des économies d’énergie ?

Chauffage

Le chauffage est l’une des principales sources de dépenses énergétiques. Si l’on ne peut pas se passer de chauffage, il existe des moyens pour faire des économies d’énergie.

D’abord, il convient de ne pas surchauffer. En effet, les Français ont tendance à surchauffer les différentes pièces de leur habitation. Or, un degré de moins permet de faire jusqu’à 7% d’économies d’énergie. Il existe aujourd’hui des systèmes de régulation très précis qui permettent de maintenir une température raisonnable dans toutes les pièces.

Par ailleurs, il est inutile de chauffer les pièces inoccupées. La programmation permet de déterminer précisément des périodes de chauffe en fonction des habitudes des occupants d’une maison.

Enfin, pour faire le maximum d’économies d’énergie, mieux vaut opter pour un système de chauffage innovant et performant. Il existe désormais de nombreuses solutions qui allient confort et économies d’énergie. Parmi les équipements les plus performants, citons par exemple le radiateur à inertie qui est un radiateur electrique economique conçu pour chauffer de manière optimale en toute économie.

Bien entretenir ses appareils de chauffage

Faire des économies d’énergie passe, en autres facteurs, par un entretien régulier de vos appareils de chauffage. En plus de permettre à vos équipements d’être efficaces plus longtemps, entretenir vos installations de chauffage permet de diminuer votre consommation, et donc votre facture énergétique. La vérification annuelle de vos appareils est en outre une obligation légale.

Pour un bon entretien de vos radiateurs, une purge et un dépoussiérage complet doivent être effectués tous les 6 mois maximum. Un professionnel devra, en outre, en vérifier le bon fonctionnement intérieur au bout de 5 ans maximum. Les chaudières et pompes à chaleur quant à elles doivent être contrôlées et décrassées tous les ans par un professionnel, tout comme les conduits de fumée des poêles ou cheminées qui doivent être ramonés régulièrement (tous les deux ans maximum).

Lorsque l’hiver touche à sa fin, pensez à bien nettoyer vos appareils en aspirant la poussière puis en nettoyant la saleté potentiellement incrustée. Pensez également à bien vérifier que vos appareils de chauffage sont secs avant de les rallumer.

Enfin, n’oubliez pas de vidanger votre chauffe-eau. Avec le temps, le tartre peut en effet s’incruster à l’intérieur et en diminuer la performance, entraînant ainsi une surconsommation inutile et donc un coût important en termes de facture énergétique. De manière générale, un dépoussiérage et un nettoyage complet (intérieur et extérieur) de vos appareils sont les clés d’un fonctionnement optimal de ces derniers, et donc d’une économie d’énergie pour votre porte-monnaie.

Production d’eau chaude sanitaire et économies d’eau

La production d’eau chaude sanitaire est le deuxième poste de dépenses, après le chauffage. Comme pour les équipements de chauffage, il existe aujourd’hui des solutions de production d’eau chaude sanitaire innovantes et performantes. C’est le cas de tous les équipements qui utilisent une énergie renouvelable comme le chauffe-eau solaire ou le chauffe-eau thermodynamique par exemple. Ces équipements utilisent une énergie gratuite (l’énergie du soleil dans un cas et les calories de la pièce dans laquelle il se trouve dans l’autre) pour chauffer l’eau.

De plus, il existe des astuces pour faire des économies d’eau. Préférez par exemple les douches aux bains pour éviter le gaspillage. Pensez également à couper l’eau lorsque vous vous brossez les dents. Enfin, n’oubliez pas de récupérer l’eau de pluie pour arroser vos plantes !

Chauffer à la bonne température dans la maison

L’hiver, nous avons tendance à surchauffer certaines pièces de la maison telles que le salon ou les chambres à coucher. Ce facteur est critique pour votre consommation énergétique, et il est important de veiller à chauffer votre logement à la bonne température.

L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise Énergie (ADEME) indique que la température de chauffage idéale pour les pièces à vivre, en journée, est de 19°C. Pour des raisons de santé, il est également conseillé de ne pas chauffer votre chambre à plus de 16°C (excepté pour les enfants en bas âges pour lesquels la température conseillée est de 19°C). Notez également qu’une réduction de 1°C de vos appareils de chauffage permet de réduire de 7% votre consommation énergétique.

Enfin, pensez à diminuer la température de chauffage la nuit. Vous pouvez également opter pour des appareils de chauffage programmables (sonde extérieure, thermostat d’ambiance connecté, robinet thermostatique, etc…) afin d’éviter tout gaspillage énergétique et ainsi profiter en toute sérénité de vos différentes pièces à vivre en fonction de la température extérieure et des différents horaires de la journée.

Enfin, si vous vous absentez, n’éteignez pas vos appareils de chauffage (la consommation énergétique dépensées quand vous devrez les rallumer étant beaucoup plus importante que si vous laissez vos appareils allumés, mais programmés à faible température), mais pensez à en diminuer la température à 16°C, voir jusqu’à 8°C pour une absence supérieure à trois jours).

Appareils électriques : les astuces pour faire des économies d’énergie

Les appareils électriques constituent une importante source de dépenses énergétiques. Ils sont de plus en plus nombreux dans les foyers français.

Pour éviter le gaspillage énergétique, il convient de ne pas les laisser en veille. Cette règle est valable pour tous les appareils électriques : télévision, box internet … Pensez également à ne pas laisser les chargeurs de vos différents appareils (téléphones et ordinateurs portables, tablettes…) en veille lorsque vous ne les utilisez pas.

Enfin, en ce qui concerne les appareils électroménagers, évitez de les faire tourner à vide. Attendez par exemple que votre lave-vaisselle ou que votre lave-linge soient remplis pour les faire fonctionner. Et, n’utilisez que votre sèche-linge lorsque le séchage à l’air libre est impossible.

En appliquant tous ces conseils, vous devriez parvenir à faire des économies d’énergie !