L’installateur chauffagiste ou thermique œuvre pour la diffusion d’une température adéquate et constante dans les bâtiments tant pour la production de l’eau chaude que du chauffage des locaux. Il devra aussi être compétent en matière d’électricité, d’électronique, de climatisation et de ventilation/aération, voire en plomberie.

Les missions du chauffagiste

Comme de nombreux métiers artisanaux, celui d’installateur-chauffagiste, ne cesse d’évoluer du fait des évolutions techniques et technologiques et des normes environnementales à respecter. On parle d’efficacité énergétique pour réduire les émissions à effet de serre. Les énergies renouvelables (solaire, thermique, géothermie, bois, biomasse…) ont le vent en poupe et les équipements de chauffage s’adaptent à cette nouvelle donne pour devenir toute à la fois performants et propres. Le client est toujours plus exigent et prêt désormais à investir pour économiser.

Installer, réparer, vérifier et entretenir des installations de chauffage sont les tâches quotidiennes d’un installateur-chauffagiste auquel il est demandé d’être organisé et autonome, d’avoir un esprit logique et le sens de l’observation. Cependant, il travaille rarement seul car les outils et le matériel sont lourds à transporter. C’est un métier physique et méthodique qui demande de l’énergie, de la minutie, de solides compétences techniques mais aussi des capacités à conseiller (bonnes pratiques pour un logement moins énergivore, chauffage au sol, etc.).

Les qualités nécessaires au métier de chauffagiste

Le technicien installateur-chauffagiste devra être mobile et souple car il se déplace chez les clients, à leur domicile ou sur les chantiers. Il travaille en équipe, en collaboration avec un bureau d’études thermiques pour les chantiers importants. L’installateur chauffagiste rencontre chaque jour de nouveaux interlocuteurs (clients ou collègues) et doit faire face à des installations aussi diverses que variées, parfois risquées. Le bâti peut être en rénovation ou en construction. C’est pourquoi le respect du cahier des charges et des règles de sécurité est un impératif incontournable.

Mais la routine n’existe pas car chaque situation est différente, les bâtiments ou logements pouvant être anciens ou neufs, individuels ou collectifs, établissements scolaires, entreprises, usines, gares, hôtels/restaurants, musées, etc. L’isolation thermique et le calorifugeage consistant à isoler des installations de circulation d’eau chaude ou de chauffage pour éviter les pertes de chaleur sont des prestations également à la charge de l’installateur thermique.

Savoir lire les plans de montage des installations est indispensable à la bonne exécution de la prestation exigée. Pendant la construction d’un bâtiment, il incombera à l’installateur-chauffagiste d’étudier la disposition des locaux et leur volume pour permettre l’évaluation les besoins en chauffage.

Ensuite, en atelier, il dessinera le plan d’installation du système de chauffage sélectionné dont il devra garantir la pose, les réglages, la mise en service et la maintenance.

metier chauffagiste paris
Etre chauffagiste demande certaines qualités

Les installations de chauffage se déclinent en fonction de leur alimentation en combustible : bois, fioul, gaz naturel, GPL (gaz de pétrole liquéfié), énergie solaire, pompes à chaleur, électricité. Remplacement de chaudières, radiateurs, pompes, vannes, ventilateurs et climatisations doivent être raccordées à ces réseaux d’énergies. C’est le travail de l’installateur-thermique dont la tâche sera de faire passer des canalisations fabriquées en cuivre en ou PVC permettant le raccordement de l’installation de chauffage ou de climatisation vers les transmetteurs d’énergie. L’installateur-chauffagiste choisira l’outillage et le matériel nécessaire en fonction du chantier.

Il effectuera un tracé précis des canalisations qu’il devra façonner pour effectuer les percements, la fixation et le raccordement des éléments de l’installation de chauffage économique. Il pourra souder et travailler au chalumeau pour créer une tuyauterie idéalement adaptée à la surface murale. Attention, l’activité de soudure est dangereuse et le soudeur doit protéger son visage avec un casque de soudure, ses yeux avec des lunettes spéciales, ses mains avec des gants en cuir avec machettes, ses pieds avec des chaussures de sécurité et guêtres et son corps avec des vêtements de travail en coton ignifugé ou tablier en cuir sans oublier une protection anti-bruit.

Lorsque le chantier est terminé, le technicien procède à la mise en service des installations thermiques du logement ou du bâtiment en assurant les réglages nécessaires. Un compagnon électricien lui apportera sa compétence pour assurer la bonne marche de l’installation. Des visites de contrôles à intervalles réguliers sont le gage d’une maintenance durable des installations. En cas de panne, l’installateur-chauffagiste procédera au remplacement des éléments de tuyauterie défectueux qu’il  raccordera à l’installation existante. Certaines pannes nécessitent des interventions en urgence en fin de journée ou le week-end. Toutefois, la technologie permet l’assistance technique à distance des appareils de chauffage, de façon à éviter les pertes de temps et déplacements coûteux.

Les études à suivre pour devenir chauffagiste

Les professionnels du bâtiment recrutent du personnel qualifié et invitent les jeunes gens à se renseigner sur le métier d’installateur-chauffagiste pouvant leur garantir un avenir évolutif pour ceux qui se formeront tout au long de leur vie. Accessible après trois ans études en formation initiale ou en alternance, l’apprenti installateur-chauffagiste devra réussir un CAP (certificat d’aptitudes professionnelles), puis poursuivre en obtenant un bac professionnel, un brevet technicien supérieur ou devenir ingénieur. Voici quelques exemples de formations proposées :

  • CAP ou BEP Installateur thermique, CAP Froid et climatisation.
  • Bac STI spécialité Génie énergétique.
  • BTS Fluides Énergies et Environnements ou DUT génie thermique, énergie.

 

Un installateur-chauffagiste pourra évoluer pour devenir technicien de maintenance, responsable de chantier ou chef d’équipe dans des entreprises employant plus de 10 salariés. Il peut aussi s’orienter vers un poste de technico-commercial dont la principale fonction sera de fidéliser les clients actuels ou d’en dénicher de nouveaux en effectuant des missions de conseil. Il peut aussi devenir un spécialiste en poursuivant sa formation aux énergies renouvelables et aux automatismes comme la régulation/programmation, le pilotage et/ou la domotique. Se lancer dans la création d’une entreprise peut être le début d’une nouvelle aventure, après quelques années d’expérience. Posséder un solide capital, des compétences en gestion/comptabilité ainsi qu’un tempérament de manager sont des qualités indispensables.

Pour en savoir plus, prenez contact avec des professionnels de terrain comme les agents d’entretien de chauffage, agents de maintenance en chauffage, agents techniques d’entretien et d’exploitation de chauffage, techniciens en froid et climatisation, dépanneurs en installations climatiques et chauffagistes. Ces techniciens qualifiés sont les mieux placés pour vous parler de leur métier certes parfois contraignant mais aussi passionnant.

Retrouvez plus d’informations sur les artisans chauffagiste Belmard Bâtiment sur notre site !