Vous vous lancez dans un projet de rénovation de cuisine, et vous vous interrogez sur le choix d’une hotte, équipement indispensable pour évacuer les odeurs, graisses et vapeurs de cuisson et limiter la salissure des murs.

La hotte apportera le confort dont vous avez besoin pour mijoter vos petits plats sans être importuné par les fumées. On vous donne quelques pistes pour bien choisir cet électroménager.

Ce qu’il faut savoir avant d’acheter une hotte

Dans un premier temps, il est important de définir précisément l’emplacement de la hotte. En effet, pour que la hotte soit vraiment efficace, plusieurs consignes d’installation sont à respecter, comme le placement bien au centre au-dessus du point de cuisson.

Concernant les dimensions, la hotte devra être positionnée à 65 centimes au-dessus d’une plaque électrique et 75 centimes au-dessus d’une plaque de cuisson au gaz et éloignée des courants d’air. Pensez aussi à l’éclairage au-dessus de la table de cuisson et au niveau sonore de la hotte.

Si votre projet concerne une maison individuelle, il est judicieux de choisir une hotte à évacuation extérieure qui nécessite un conduit permettant d’évacuer les fumées à l’extérieur. S’il s’agit d’un projet en appartement, il est conseillé de choisir une hotte en recyclage mais nécessitant un changement des filtres tous les ans.

Le mode recyclage permet de purifier l’air et le reinjecter dans la cuisine. Chaque modèle de hotte a son filtre à charbon actif, c’est à dire certaine efficacité de filtration.

Le débit d’aspiration

Autres critères dont il faut tenir compte : le débit d’aspiration et la taille de la hotte, qui devra être aussi large, voire plus large que le plan de cuisson. Il faut choisir un débit adapté à votre cuisine, mais pas nécessairement la puissance maximale qui va aspirer l’air chauffé de la pièce, ce qui n’est pas l’objectif d’une hotte. Pour calculer le juste débit, vous devrez multiplier le volume de la cuisine (largeur × longueur × hauteur) par 10 minimum et 15 maximum, un peu plus si le dispositif est utilisé en mode « recyclage ».

D’autre part, il est primordial que votre cuisine soit suffisamment ventilée de sorte que l’air aspiré soit régulièrement renouvelé et que les turbines tournent sans forçage excessif.

Sachez que la puissance n’est pas un gage d’efficacité. Le moteur d’une hotte est équipé de plusieurs vitesses qu’il faut actionner en fonction de la cuisson pour éviter une usure prématurée, à savoir une vitesse faible pour les cuissons à feu doux, et une vitesse plus rapide pour les fritures, grillades ou autres plats gras.

C’est cinq à dix minutes avant la cuisson que vous devrez activer la hotte de cuisine et l’éteindre cinq à dix minutes après la fin de la cuisson pour un fonctionnement optimal de l’aspiration des odeurs de cuisine. Certaines hottes sont équipées de la fonction arrêt différé.

Les différents modèles de hottes

La hotte est un dispositif utilitaire et mais aussi décoratif pour le plaisir des yeux. Les hottes d’aujourd’hui sont colorées, design, modernes et performantes, et en plus pour tous les budgets. Que demander de plus ? Les hottes de cuisine sont proposées en deux largeurs, 60 ou 90 cm en fonction de l’espace dont vous disposez dans votre cuisine.

La moins onéreuse, c’est la hotte basique casquette ou visière. C’est un modèle compacte pouvant être circulaire, plane, galbée ou polygonale, fabriquée en inox, aluminium, acier émaillé ou en verre. Sa hauteur est environ de dix centimètres, on la fixe au-dessus des plaques chauffantes. Elle est destinée à une utilisation limitée.

La hotte décorative généralement en inox ou en verre s’adapte parfaitement bien aux cuisines modernes. Il faut la fixer directement au mur au-dessus du plan de cuisson. Son prix d’achat augmentera en fonction de la technicité et du design plus ou moins élaboré de la hotte. Lors de votre achat, posez la question de l’aspiration périphérique, car les graisses peuvent se déposer sur le capot central plutôt que dans le filtre, ce qui génère un travail d’entretien supplémentaire.

La hotte télescopique

Pour ceux qui souhaite dissimuler leur hotte, le choix d’une hotte télescopique ou à tiroir peut être une bonne solution. En effet, la hotte sera installée dans un meuble haut placé au-dessus de la table de cuisson,  et il faudra simplement tirer un tiroir pour déployer la hotte puis la faire fonctionner. C’est un dispositif élaboré et discret qui cache astucieusement le système d’aspiration.

Autre possibilité d’installation discrète et intégrée, c’est la hotte escamotable ou encastrable qui se range dans un meuble haut, toujours au-dessus de la table de cuisson. La hotte s’allume automatiquement en faisant basculer ou en soulevant sa surface rabattable.

Autre modèle intéressant, c’est la hotte que l’on place à une distance la plus proche du plan de cuisson, de sorte qu’elle avale directement et efficacement les vapeurs de cuisson. C’est une hotte que l’on appelle hotte de plan de travail car le modèle est intégré au plan de travail, dédiée aux cuisines en îlot central.

hotte cuisine
En plus d’être indispensable, la hotte de cuisine est un atout esthétique.

Certains fabricants proposent des hottes équipées de la technologie « aspiration périphérique » ou « périmétrale », une aspiration sur le pourtour de la hotte et non pas au centre de la hotte, permettant de capter les graisses et les odeurs issues de la cuisson. Cette technologie est installée aussi bien sur des hottes décoratives haut de gamme que sur des hottes tiroirs ou autres.

L’entretien des filtres

Une hotte aspirante a besoin d’un filtre qu’il faut nettoyer assez souvent. Les filtres à graisse sont obligatoires que ce soit pour mode le recyclage ou le mode évacuation.

Ce sont maintenant des filtres en inox, assez résistants, et que l’on peut laver au lave-vaisselle ou à la main. Le filtre doit correspondre impérativement au modèle de hotte que vous avez acheté. Les hottes à recyclage d’air nécessitent un filtre à charbon que l’on place entre le filtre à graisses et le moteur pour filtrer les odeurs.

Il faut le remplacer tous les 2, 4 ou 6 mois, éventuellement tous les ans selon les modèles.