Votre salle de bain est spacieuse et peut accueillir une baignoire. Mais il faudra faire un choix. Heureusement, les fabricants en proposent pour tous les goûts et tous les budgets, de la baignoire la plus sobre à la plus sophistiquée.

Pour un moment de plaisir, de relaxation et de thérapie vous pouvez opter pour une baignoire « balnéo » carré, rectangulaire, d’angle, un combiné baignoire-douche ou encore baignoire biplace pour un bain à deux !

Pourquoi ne pas choisir une baignoire, ronde ou ovale appelée baignoire îlot dont les formes douces et arrondies apportent une touche chic et design à votre salle de bains ?

Savez-vous que la forme d’une baignoire peut influencer positivement votre moral ?

Non seulement high-tech, la baignoire est aujourd’hui ergonomique c’est-à-dire adaptée à la forme du corps. On la trouve équipée d’un profil de coque dessiné à la cambrure du corps humain, d’accoudoirs, de repose-tête intégré ou optionnel.

Le confort et la relaxation est enfin permise aux personnes à mobilité réduite puisque les fabricants commercialisent des baignoires parfaitement adéquates avec ouverture pratique de porte vers l’extérieur, siège anatomique, vidage clic-clac (au pied) et barres de préhension sécurisantes.

Quel choix pour ma baignoire ?

Parlons de la matière des baignoires, il faut qu’elle soit adaptée au sol de votre salle de bains, facile d’entretien et robuste. Vous avez le choix entre :

  • L’acier émaillé, facile d’installation mais conservant mal la température du bain tout en étant sonore.
  • L’acrylique renforcé comme la fibre de verre, le Toplax, le Technola, matières peu bruyantes et économiques mais sujettes aux rayures.
  • La résine comme le polymère rotomouléou la résine polyester garantissant légèreté et résistance
  • Le métal comme la fonte, réputée pour sa grande robustesse, facile d’entretien, isolante, mais lourde.
  • Le bois hinoki, bois parfumé et imputrescible pour le confort et la douceur mais onéreux.

Comment habiller sa baignoire pour l’embellir et cacher les systèmes d’évacuation d’eau ?

Une baignoire peut être dotée de pieds fixes décoratifs ou être montée sur piètement ou bâti réglable et recouverte d’un tablier :

  • carrelé à votre goût et pour garantir une étanchéité parfaite, ou
  • universel (découpage à la dimension souhaitée), ou
  • acrylique et prêt à poser avec des clips.

Dans tous cas, la trappe de visite doit être facilement accessible en cas d’intervention sur la plomberie.

La question de la robinetterie

Concernant la robinetterie, préférez un mitigeur thermostatique chromé, facile d’entretien puisqu’il suffit de le nettoyer après chaque utilisation avec de l’eau et du savon et l’essuyer avec un chiffon doux. Sachez qu’il existe des pommeaux de douche LED fonctionnant sans alimentation électrique, dont la couleur varie en fonction de la température pour diminuer le risque de brûlures. Le pommeau équipé des buses souples pour un nettoyage facile est aussi doté d’un réducteur de débit garantissant jusqu’à 30% d’économie d’eau.

Pour conclure, avant d’acheter une douche ou une baignoire, assurez-vous qu’elle soit bien estampillée NF, pour une garantie de 10 ans contre tout défaut de fabrication et attestant la résistance aux chocs, aux variations de température et aux produits ménagers, sans oublier le bon écoulement de l’eau.

baignoire
Bien choisir sa baignoire

Intervention Belmard Bâtiment

Les plombiers de l’atelier Belmard sont intervenus fin décembre dans le 6ème arrondissement de Paris, rue du vieux colombier, dans le quartier de l’Odéon pour démonter une baignoire en fonte dans un appartement situé au 4ème étage, sans ascenseur.

Le propriétaire de l’appartement souhaite remplacer cette très ancienne baignoire sur pieds par une douche à l’italienne. Il avait besoin d’aide pour procéder à ce démontage.

Deux techniciens sont intervenus équipés de masque et des outils adéquats pour faire le travail. Démonter une baignoire n’est pas si facile que ça surtout si elle est installée dans une pièce de petite dimension. La baignoire en question pesait environ 110 kilos et datait de la fin du 19ème siècle.

Les ouvriers avaient deux possibilités pour démonter la baignoire, soit la découper en en plusieurs morceaux à l’aide d’une disqueuse ou la fendre en plusieurs endroits avec un marteau. Ils ont fait le choix de la découper en plusieurs morceaux avec une disqueuse appelée aussi meuleuse d’angle. C’est un outil électrique portatif sur lequel est monté un disque au pouvoir abrasif sur la face ou la tranche. Dans le cas présent, plusieurs disques pour métaux de diamètre 230 auraient été nécessaires pour venir à bout de l’objet fort solide.

C’est un travail délicat et les ouvriers doivent impérativement se protéger les yeux avec des lunettes adéquates, le visage avec une visière ou masque anti-poussières, porter un casque antibruit, des gants, de grosses chaussures de sécurité et éventuellement des poignets bracelets de force pour les poignets fragiles.

En effet, la découpe provoque des étincelles et des éclats très dangereux. De plus la poussière de fonte est ferreuse, par conséquent il faudra prévoir un gros aimant pour absorber les poussières.

Pour éviter d’endommager ou de salir le sol, les ouvriers ont sécurisé l’environnement de la baignoire, comme le carrelage, la faïence et une petite fenêtre, en les recouvrant de toiles en plastique. Ils ont également protégé les murs. Ils ont aussi soulevé la baignoire et l’ont posée sur des cales pour la rehausser.

Les ouvriers ont commencé la découpe mais se sont vite rendu compte qu’ils allaient y passer trop de temps. Ils ont préféré changer de méthode et ont sorti des gros marteaux de trois kilos pour taper sur le bord de la baignoire et voir apparaître les premières fissures. Peu à peu plusieurs gros morceaux de baignoire se sont détachés et les ouvriers ont atteint leur objectif.

Ils ont rassemblé tous les morceaux et les ont placés et enfermés dans un grand sac pour les déposer dans une déchetterie. Ils ont soigneusement nettoyé le sol pour ne laisser aucune trace de leur passage. Ils ont contacté le propriétaire de l’appartement qui s’est rendu sur place pour constater que le travail avait été exécuté avec méthode et sans avoir endommagé ni les murs ni les sols.

Il souhaite maintenant des conseils pour choisir et installer une douche à l’italienne. Les ouvriers lui ont proposé de prendre rendez-vous avec un expert Belmard Bâtiment pour en parler.