En cas de coupure d’électricité fortuite dans votre appartement, voici quelques explications et de bons réflexes à adopter. Tout d’abord, une précaution élémentaire : ayez toujours à portée de main lampes de poche, bougies et allumettes, compléments indispensables à l’énergie électricité !

Première option : coupure d’électricité générale dans votre quartier.

Vérifiez si l’éclairage fonctionne sur votre palier, toquez à la porte de vos voisins pour leur demander s’ils ont de la lumière ; en soirée, regardez par la fenêtre pour observer si les lampadaires sont allumés. La coupure d’électricité n’a duré que quelques instants, tout est rentré dans l’ordre, c’était probablement une panne d’électricité générale.

La coupure s’éternise, dans ce cas, ressortez votre dernière facture d’électricité pour joindre EDF ou votre distributeur d’électricité pour leur signifier la panne en cours et leur demander le délai de rétablissement du courant. Des travaux à proximité d’une ligne électrique, de perçage, d’élagage,  ou autre problème de réseau et de raccordement peuvent provoquer une coupure d’électricité dans votre secteur.

Notez bien que si une panne d’électricité paris occasionnée par votre distributeur d’électricité a provoqué des dommages, par exemple pertes de denrées alimentaires placées dans votre réfrigérateur et/ou congélateur, vous pourrez être dédommagé en bénéficiant d’une réduction sur le montant de votre prochaine facture d’électricité. N’oubliez pas dans ce cas de faire les photographies qui s’imposent. Autre possibilité de dédommagement : une option sur votre assurance multirisques habitation. Vérifiez alors sur votre contrat si cette garantie est incluse, si oui, contactez votre assurance en leur expliquant les dysfonctionnements et déboires dont vous avez été l’objet.

Deuxième option : la coupure d’électricité domestique, c’est-à-dire dans votre logement.

Vous constatez que la panne d’électricité n’affecte pas votre voisinage. Pas de doute, le courant a sauté dans votre domicile. Torche de votre téléphone portable ou lampe de poche vont s’avérer utiles car vous devrez aller jeter un coup œil attentif à votre compteur électrique.

coupure-electricite
En cas de coupure de courant, prévoyez toujours lampe, téléphone et allumettes

Hypothèse n°1 : le court-circuit

Le disjoncteur principal s’est mis en position « arrêt ». Il faudra alors le réarmer. S’il ne tient pas enclenché après plusieurs essais, soit la prise de courant sur laquelle vous venez de brancher un appareil électrique provoque un faux contact, un court-circuit. Auquel cas, débranchez l’appareil en question, réarmez le compteur et branchez l’appareil sur une autre prise. Procédez de même sur plusieurs prises de courant. Si le disjoncteur saute à chaque fois, votre appareil est probablement défectueux. Faites aussi le test avec un autre appareil pour voir si le problème vient d’une prise de courant, le cas échéant, prenez contact avec un électricien qualifié sur Paris pour qu’elle soit remplacée.

Hypothèse n°2 : trop d’appareils électroménagers

Trop d’appareils électroménagers fonctionnent en même temps et saturent votre circuit électrique. Dans ce cas, il suffit d’en éteindre un ou deux pour pouvoir réarmer le disjoncteur. Si la panne d’électricité persiste, il faudra procéder par élimination en testant chaque appareil en les débranchant les uns après les autres et en les rebranchant un par un. Vous finirez par trouver celui qui provoque la panne électrique. Mais dans tous les cas, cette panne est révélatrice d’un manque de puissance et le problème risque de se répéter dès lors que vous branchez simultanément plusieurs appareils électroménagers. Dans ce cas, la meilleure solution est de contacter votre fournisseur d’électricité pour demander une augmentation de puissance.

Un tableau électrique installé conformément aux normes est équipé de plusieurs disjoncteurs dotés de petites étiquettes correspondant à chaque pièce de votre logement. Pour détecter où se situe précisément le problème, baissez tous les disjoncteurs de votre tableau électrique. Réarmez le compteur, et remontez les manettes une par une. Le disjoncteur qui revient en position basse et qui fait disjoncter le compteur est à l’origine du problème. Il faudra alors détecter l’anomalie dans la pièce en question, fil débranché, ampoule défectueuse, etc.

Hypothèse 3 : un problème de fusible

Un fusible est un petit organe de sécurité, destiné à couper le courant électrique en cas de défaillance dans le circuit.  Comment tester un fusible ? Sur un tableau de répartition électrique bien agencé, tous les fusibles sont marqués d’une pastille témoin ou d’un indicateur lumineux et des étiquettes précisent la fonction de chaque circuit pour faciliter la recherche du fusil à vérifier.

fusible

Vérifiez les fusibles de votre compteur en cas de panne électrique

Avant de procéder au test de fonctionnement et supprimer dans les meilleurs délais la coupure électricité, il est impératif de couper le courant par mesure de sécurité. Il faut ensuite sortir le fusible de son porte-cartouche et le tester à l’aide d’un appareil fonctionnant à piles, le multimètre, appareil très apprécié par les bricoleurs. Il faut brancher les deux cordons de mesure sur l’appareil et positionner le sélecteur sur la fonction « vérification des diodes » ou « test de continuité ». Pour faire le test, les pointes des cordons doivent être placées sur les extrémités du fusible. Le chiffre 0 s’affichera sur le cadran analogique ou digital si le fusible est en bon état, dans le cas contraire c’est le chiffre 1 qui s’affichera, auquel cas il vous faudra remplacer le fusible hors service par un modèle de même ampérage.

S’il s’agit d’un tableau électrique très ancien avec fusibles en céramique à fil de coton, et si vous redoutez ce genre de manipulation, il est préférable de vous faire aider par un électricien Paris. Il s’attachera à vérifier le circuit électrique de votre logement pour anticiper une remise aux normes et équiper votre logement d’un tableau de répartition électrique nouvelle génération facilitant les détections de panne électricité.

Hypothèse n°4 : un dysfonctionnement majeur de votre installation

Malgré votre perspicacité, vous n’avez pas réussi à résoudre le problème et la panne d’électricité se prolonge durablement. Dans ce cas, et pour éliminer définitivement une panne électrique récurrente, le recours à un électricien qualifié est la seule issue. Son expertise lui permettra de vous dire très rapidement quelle est la cause de la panne. Prenez aussi rendez-vous avec un professionnel certifié Paris pour faire établir un diagnostic de l’installation électrique de votre logement. En effet, une remise aux normes électriques peut s’avérer nécessaire, voire obligatoire. Pensez qu’une installation aux normes actuelles en vigueur favorise les économies d’énergies et par conséquent allègera vos factures d’électricité. Vous gagnerez aussi en confort, en bien-être et en sécurité.

Pour finir, pensez à télécharger gratuitement l’application lancée en septembre 2015 par ERDF, appelée  « À mes côtés » !  Ainsi, vous pourrez contacter directement les services dépannage et raccordement. Un conseiller vous communiquera l’heure de rétablissement de la distribution électrique en cas de panne. Un accompagnement en ligne et/ou une mise en relation avec le service dépannage d’ERDF vous permettra de diagnostiquer votre installation en cas de coupure d’électricité et vous dira comment réalimenter votre foyer ou les précautions à prendre en cas de risque majeur.