« L’eau fait partie du patrimoine commun de l’humanité, c’est un bien précieux et fragile, indispensable à la vie et à toutes les activités humaines. Chacun a le devoir de l’économiser et d’en user avec soin » (Charte européenne de l’eau du 6 mai 1968).

La terre est bleue comme une orange, jolie métaphore pour dire que 70 % de la surface de la planète terre est recouverte d’eau, ainsi on pourrait penser que les réserves en eau sont illimitées. Or ce n’est pas le cas, 97 % de l’eau disponible est de l’eau salée provenant des mers et océans, par conséquent elle n’est pas directement consommable. Il faut donc extraire de l’eau potable des lacs, rivières, et nappes phréatiques ou collecter les eaux usées pour les dépolluer. On sait que les nappes phréatiques sont surexploitées et s’assèchent dans certaines régions.

Vous le savez probablement déjà, l’or bleu est une ressource qui se fait rare, même pour les pays dits riches, et il devient urgent de faire des économies en consommant moins d’eau au quotidien. Traiter l’eau pour la rendre potable et la distribuer sont des services qui supposent des coûts, de l’énergie, des moyens humains et techniques.

eau
L’eau fait partie de notre quotidien, alors pensez à l’économiser par divers moyens

Petits réflexes pour grandes économies d’eau !

Voici quelques bons réflexes que chacun ou chacune d’entre nous peut adopter pour le plus grand bien des 66,6 millions de consommateurs français et des 7,43 milliards de terriens.

Quelques chiffres :

  • Un foyer Français dépense en moyenne 1 euro par jour pour l’ensemble de ses usages et besoins d’eau (boisson, cuisine, hygiène, sanitaires, etc.), et gaspille 150 litres d’eau en moyenne par an.
  • Le prix de l’eau en France est de 3 € le m3 (soit 0,3 centime d’euro le litre).
  • 15 litres d’eau s’échappent du robinet en une minute.
  • 91 € gaspillés par an pour un robinet qui goutte, soit 35 m3 d’eau.
  • Pour un filet d’eau, c’est 140 mètres cube par an, soit 365 €.
  • Une chasse d’eau bloquée représente 220 m3/an, soit 574 €.

Réflexe 1 : installer un compteur d’eau

  • Faire installer un compteur d’eau dans votre logement et y jeter un œil fréquemment à l’aide d’un professionnel, un plombier à paris.

Réflexe  2 : ne laissez pas l’eau coulée pour l’économiser

  • Ne jamais laisser couler le robinet pendant le lavage des mains, le brossage des dents, le rasage.
economie eau
Astuce : ne plus faire couler l’eau du robinet
  • Laver la vaisselle à la main : utiliser les deux bacs d’eau, l’un pour le rinçage, l’autre pour le lavage (15 à 20 litres au lieu de 50 litres en laissant couler l’eau), si un seul bac à disposition, équiper le robinet d’un mitigeur à douchette avec gâchette.
  • Ne pas laver les déchets avant de les jeter dans le bac de tri, étape déjà incluse dans le processus de recyclage.

Réflexe 3 : économiser l’eau lors de la douche

  • Prendre une douche de 5 minutes, en fermant l’eau pendant le savonnage, pour une consommation de 20 litres, plutôt qu’un bain avec une consommation d’environ 200 litres d’eau, soit une économie de 130 litres d’eau.
  • Remplacer le robinet de douche classique par un robinet de douche thermostatique permettant de régler rapidement la température de l’eau Retrouvez nos astuces pour choisir votre pommeau de douche.
  • Installer un réducteur de débit sur le pommeau classique de la douche pour une économie d’eau de 50 %.
douche
Nous dépensons beaucoup de litres d’eau lors d’une douche, alors pensez à couper l’eau quand vous vous savonnez

Réflexe 4 : la chasse d’eau

La chasse d’eau, c’est 12 000 litres par an ou 15 litres d’eau évacués par la chasse d’eau chaque jour.

  • Réajuster le flotteur de la chasse d’eau si nécessaire.
  • Fixer sur la chasse d’eau un dispositif à double commande ou double débit pour libérer 3 ou 6 litres au lieu de 10 à 12 litres ou remplacer un ancien modèle de toilettes par des WC à double débit. Les fabricants proposent aussi une plaquette sous forme de rectangle en matériau polymère souple que l’on place dans le réservoir du WC, ce qui permet de conserver l’efficacité de chasse (la hauteur de colonne d’eau est toujours la même). Une plaquette produit une économie de 1,5 litres d’eau à chaque chasse. On trouve aussi le sac WC positionné dans le réservoir pour économiser 2 à 3 litres en fonction des modèles, ou encore des poids à placer sur le mécanisme pour accélérer la fermeture du mécanisme de chasse d’eau. Rendez-vous chez un vendeur spécialisé pour en savoir plus.
  • Ne pas jeter des produits non dégradables dans les toilettes.
  • Ne pas nettoyer les WC avec des détergents nocifs.

Réflexe  5 : installer un réducteur de débit pour économiser l’eau

  • Équiper tous les robinets du logement de réducteurs de débit ou mousseurs ou aérateurs hydro-économes en conservant la même pression d’eau pour réduire la consommation d’eau de 15 litres par minute à 5 litres par minute, soit une économie de 30 % à 50 % d’eau sur la consommation habituelle.
  • Utiliser un mitigeur thermostatique pour régler directement l’eau à la température souhaitée et ainsi économiser ainsi entre 20 et 30 % d’eau chaude tout en améliorant le confort de l’usager.

Réflexe 6 : réparer rapidement vos problèmes techniques liés à l’eau

  • Réparer dans les délais les plus courts les fuites d’eau paris survenant dans un logement en appelant un plombier à paris.
  • Vérifier fréquemment la tuyauterie, les robinets et la chasse d’eau, attention aux dangers du calcaire.
  • Remplacer ou resserrer les joints si nécessaire, un gaspillage qui représente 20 % de notre consommation.

Réflexe 7 : économiser l’eau grâce à des sources naturelles

Penser à l’arrosage économique en utilisant les sources naturelles à votre proximité.

puit
Et pourquoi ne pas utiliser une source d’eau naturelle pour économiser l’eau ?
  • Le paillage ? Il s’agit simplement de recouvrir le sol avec des matériaux d’origine végétale ou minérale pour limiter l’évaporation et la pousse des mauvaises herbes autour des cultures, plantes et arbustes. Le paillage rend possible une réduction de 40 % les apports d’eau. Le paillis ou mulch abaisse la température du sol lorsqu’il fait très chaud et maintient plus longtemps l’humidité de la rosée et de l’arrosage.
  • Récupérer l’eau de pluie dans une cuve placée sous la gouttière ou raccordée à celle-ci, source d’eau gratuite et renouvelable qui servira à arroser les plantes, le jardin ou nettoyer voiture, moto, vélo, bateau, et tant d’autres choses.
  • Laver les légumes au-dessus d’une bassine pour réutiliser l’eau qui servira à arroser jardin, plantes, fleurs, etc.
  • Choisir des plantes peu friandes en eau et les arroser au niveau des racines le soir, car la nuit favorise le maintien de l’humidité des sols.
  • Utiliser un système d’arrosage goutte à goutte ou un tuyau poreux pour réguler la quantité d’eau distribuée en limitant son ruissellement.
  • Et pourquoi-pas aller chercher l’eau d’un puits !

Réflexe 8 : électroménager et économie d’eau c’est possible

Utiliser les programmes appelés « éco » des lave-vaisselle et lave-linge pour réduire sensiblement les quantités d’eau utilisées en conservant la même efficacité de fonctionnement.

Faire tourner les lave-vaisselle et lave-linge lorsqu’ils sont remplis.

Favoriser l’électroménager à faible consommation énergétique et hydrique et vérifier si l’étiquette « énergie » figure bien sur les appareils, car elle indiquera la consommation moyenne des appareils.

Comme vous le voyez, économiser l’eau courante chaque jour de la semaine est tout simplement une bonne habitude à prendre qui n’attaque pas notre bien-être. Il s’agit de faire quelques efforts, de s’en donner les moyens à moindre coût, en investissant dans du « petit » matériel.

Ça coule de source !