aVous avez récemment décidé de remplacer les fenêtres de votre habitation… mais entre le bois, l’aluminium ou le PVC vous ne savez pas quoi choisir ! Dans cet article, nous vous expliquons quelles sont les particularités de ces matériaux pour choisir celui qui vous conviendra le mieux.

Les fenêtres en bois

Choisir le bois, c’est choisir le matériau roi des fenêtres. Le bois a des vertus isolantes remarquables, ainsi que des qualités acoustiques et thermiques. L’entretien des fenêtres en bois est de plus en plus facile et de moins en moins fréquent puisque les fenêtres en bois contiennent maintenant des produits de finition facilitant la préservation et la résistance du bois ainsi que son nettoyage. Côté esthétique, le bois est chaleureux, élégant et noble, ce qui offre une touche d’authenticité au domicile. Niveau environnemental, le bois permet de stocker et de renouveler le CO2. Ce matériau est cependant à éviter dans les zones marines, car au bout d’une certaine période, il peut être vulnérable face à l’action combinée de l’humidité et du sel.

Les fenêtres en aluminium

Les fenêtres en aluminium sont souvent privilégiées pour les constructions modernes. Elles sont robustes, rigides et faciles d’entretien (le revêtement laqué n’exige aucun soin spécial). En effet, les fenêtres en aluminium sont parfaitement étanches et procurent une bonne isolation thermique des fenêtres. D’un point de vue esthétique, les fenêtres en aluminium, grâce à leur finesse, sont très élégantes. Elles sont disponibles en diverses couleurs afin de s’accorder au mieux à votre décoration intérieure. Certaines marques possèdent même des modèles bicolores, pour qu’elles s’intègrent parfaitement à l’extérieur comme à l’intérieur. Enfin et l’un des points les plus importants : les fenêtres en aluminium procurent une grande luminosité. La finesse et le mécanisme (possibilité d’encastrer l’ouvrant dans le mur) de ces fenêtres permet d’avoir 20% de clarté en plus comparé à d’autres fenêtres. Elles sont aussi idéales pour les grandes baies vitrées.

Les fenêtres en PVC

Le PVC est aujourd’hui le matériau le plus utilisé par les français car il est celui qui réunit le plus d’atouts environnementaux et techniques. Il est fiable, performant, très résistant et stable, ce qui permet d’avoir une isolation maximale. Les fenêtres en PVC sont aussi très simples à nettoyer, un peu d’eau suffit. Niveau écologique, sa fabrication requiert très peu de ressources naturelles et très peu d’énergie. En effet, par exemple une usine de fabrication de fenêtres en PVC consomme sept fois moins d’énergie qu’une usine de fabrication de fenêtres en aluminium. Qui plus est, c’est un matériau 100% recyclable. Le seul inconvénient est que le PVC ne s’adapte pas pour les fenêtres de grande taille.

Concernant les prix de ces trois matériaux, ils sont assez semblables, tout dépend de la qualité et de la marque du produit. Le PVC est néanmoins quelque peu moins cher. Le mieux reste de demander conseil à votre vitrier.

Belmard Batiment intervient également dans tout le 92, 93, 94 …etc.

Comment poser vos fenêtres ?

Vous avez peut-être envie d’installer vous-même vos fenêtres mais vous ne savez pas comment vous y prendre. Vous avez raison, il est possible de poser des menuiseries sans être professionnel. Néanmoins, il est impératif d’avoir un outillage adapté sous la main et de suivre scrupuleusement les étapes.

Commencez par démonter les anciennes fenêtres si la pose est prévu dans le cadre d’une rénovation. Sinon, vous pouvez immédiatement préparer l’encadrement afin qu’il puisse accueillir vos menuiseries.

Fenêtre en bois : traitez le dormant pour qu’il résiste aux UV, aux insectes, aux intempéries…. Vérifiez ensuite que le cadre est bien de niveau. A défaut, utilisez des tasseaux pour réajuster. Appliquez minutieusement le joint d’étanchéité puis placez la fenêtre dans l’ouverture pour vérifier son emplacement. Posez le nouveau dormant et les paumelles. Il ne reste plus qu’à fixer votre fenêtre.

Fenêtre en PVC ou en alu : il vous suffit de présenter la fenêtre dans l’ouverture puis de la caler avant de procéder à l’étanchéification de la menuiserie. Assurez-vous que les montants sont de niveau et d’aplomb avant de fixer. Il faudra probablement calfeutrer pour une isolation optimale, une fois que vous aurez scellé les montants de votre fenêtre.

Ces conseils vous aideront à réaliser une pose classique. Néanmoins, il existe plusieurs techniques qui varient selon l’architecture du bâtiment. S’il faut complètement démonter l’ancienne fenêtre avant de la remplacer, il s’agit d’une pose en feuillure. On parle de pose en neuf (ou en applique) quand la fenêtre est installée contre la paroi intérieure. La pose en tunnel fait référence à l’installation dans l’épaisseur du mur. Si le cadre est conservé et que seuls les ouvrants sont remplacés, il s’agit d’une pose en rénovation.

Vous l’avez compris, les méthodes sont susceptibles de varier. De la même manière, les outils nécessaires ne sont pas les mêmes. Ils doivent aussi bien s’adapter aux matériaux qu’à la technique. Prévoir tout cela en amont est l’unique garantie que l’installation se déroule comme il faut. De plus, l’objectif n’est pas seulement d’avoir de jolies fenêtres. Il faut aussi qu’elles assument leur fonction isolante et qu’elles soient suffisamment résistantes pour vous protéger contre les éventuelles intrusions.

En appelant un vitrier professionnel, vous avez la certitude que vos fenêtres en bois, alu ou PVC seront posées dans les règles de l’art. L’artisan vous accompagne dans le choix du matériau et vous aide à identifier le vitrage adéquat. Il réalise ensuite la pose rapidement et sans bavure.