Une réfection de la plomberie doit être effectuée méthodiquement. Il faut connaître les matériaux adaptés, avoir une connaissance de coûts et surtout, il faut savoir identifier les étapes à suivre impérativement. Belmard Bâtiment vous accompagne dans ce projet en vous dévoilant les bases à acquérir avant d’entamer les travaux.


Pourquoi est-il important de partir sur de bonnes bases en plomberie ?

En général, on ne s’intéresse à la plomberie qu’après des problèmes nécessitant une réparation ou un remplacement. Et pourtant, il faut savoir déceler la moindre anomalie pour éviter les sinistres. C’est un exercice complexe. Sans forcément être un professionnel de la plomberie, vous pouvez avoir le coup d’œil si vous savez où chercher et que vérifier. Évidemment, l’appréciation d’un professionnel est vivement recommandée pour analyser le diagnostic que vous aurez effectué.

Partir sur de bonnes bases, cela signifie aussi comprendre les réglementations et l’évolution en termes de matériaux. Par exemple, les canalisations en plomb des décennies passées sont aujourd’hui remplacées par du plastique spécifique. Vous devez aussi reconnaître tous les éléments qui constituent votre réseau et en comprendre l’utilité.

Quand décider de faire rénover sa plomberie ?

Qu’il s’agisse d’un logement que vous occupez actuellement ou d’un bien que vous prévoyez acquérir, il est essentiel de savoir si des travaux s’imposent. Si vous remarquez des traces d’humidité dans les pièces d’eau, c’est une piste à prendre en compte. Il est fort probable que les canalisations encastrées dans les murs fuient. Si vous relevez des traces de rouille ou si les soudures ne tiennent plus, il faut aussi envisager une rénovation dans les meilleurs délais.

En fermant les yeux sur ces signes, vous vous soumettez inutilement à des risques d’inondation. De plus, il est possible que l’eau s’infiltre un peu partout chez vous, voire chez vos voisins.

base renovation plomberie

Il n’y a donc pas de période exacte pour entreprendre des travaux. La moindre anomalie doit vous inciter à contacter un plombier certifié qui évaluera l’étendue des dégâts et vous aidera à estimer le montant de la rénovation.

Vérifier les éléments de distribution de l’eau

Le diagnostic constitue la première étape d’une rénovation en plomberie. L’objectif est de déterminer l’état général de l’installation allant des commandes de chauffage à la robinetterie, en passant par l’état du ballon d’eau chaude. Profitez-en pour vérifier si vos canalisations sont encore opérationnelles et si la douche/baignoire ne fait l’objet d’aucun dysfonctionnement.

Contactez un professionnel pour réaliser le diagnostic. Grâce à son expérience, il pourra assurément repérer les éléments nécessitant une réfection. Quoi qu’il en soit, il est préférable que vous ayez une connaissance basique des éléments pris en compte par cet audit.

Le plombier vérifiera votre installation au niveau du compteur. Votre réseau débute à ce niveau. Un entretien régulier s’impose. Il faut aussi s’assurer qu’il n’y a pas de fuite pour garder la maîtrise de votre consommation d’eau.

Chaque année, il faut manipuler les vannes ou robinets d’arrêt. Ouvrez-les puis fermez-le, plusieurs fois si nécessaire. L’idée est d’éviter que ces éléments ne se grippent. Un check-up des fuites éventuelles est également effectué à ce niveau.

Souvent négligés, le réducteur de pression et autres éléments cachés nécessitent une vérification minutieuse.
Le plombier passe ensuite aux éléments les plus connus de l’installation : la robinetterie. Il faut s’assurer que chaque robinet s’ouvre et se ferme sans aucune difficulté et que l’eau ne tombe ni en goutte – goutte ni en filet.

Vous avez une cabine de douche ? Le diagnostic en déterminera l’étanchéité.

Récoltez un peu d’eau dans un récipient. Même si l’eau qui circule dans nos canalisations est soumise à des règles d’hygiène très strictes, elle peut dégager une odeur et/ou un goût désagréable. Il est probable que votre plomberie soit en cause. Il suffit parfois d’utiliser un filtre pour garantir la potabilité de l’eau mais il est également possible qu’un remplacement complet de la tuyauterie soit impératif.

Repensez les arrivées d’eau et les évacuations de votre cuisine

La cuisine est une pièce qui doit avant tout être fonctionnelle. Il faut généralement engager des dépenses importantes pour la refaire, que ce soit en termes de gros œuvres ou de nouveaux équipements.

Intéressez-vous particulièrement à votre réseau de plomberie qui joue un rôle primordial dans la praticité de la cuisine. Des coudes et tuyaux en “T” vous permettront de relier toutes les arrivées d’eau. Faites de même pour l’évacuation. Il faudra donc placer l’évier et le lave-vaisselle assez proches l’un de l’autre. Si vous comptez installer le lave-linge dans la cuisine, placez-le dans la continuité des éléments préalablement cités. Vous obtiendrez un rendu esthétique et fonctionnel à la fois. Songez aussi à faire installer un ballon d’une capacité de 30 litres juste sous votre plan de travail. De cette manière, vous aurez un accès immédiat à l’eau chaude lorsque vous êtes dans la cuisine.

Repensez les canalisations de la salle de bains avec le même méthodisme. La cabine de douche sera idéalement située dans un coin. D’un côté, vous placerez la baignoire et de l’eau, vous installerez la vasque et les WC. L’eau doit pouvoir circuler aisément sans que la salle de bains ne soit remplie de multiples tuyaux disgracieux. N’oubliez pas de poser une vanne d’arrêt au cas où il faudrait réparer/remplacer la plomberie dans cette pièce. Ce robinet mitigeur d’arrêt devra obligatoirement être placé dans une zone facilement accessible.
Dans la cuisine et la salle de bain, assurez-vous que les tuyaux d’évacuation respectent une pente minimale comprise entre 1% et 3%.

Traquez les fuites éventuelles

Saviez-vous que les fuites augmentent la consommation d’eau de 15 à 20% ? Faites donc le calcul si vous négligez la réparation. Pour un robinet, ce sont environ 100€ de plus que vous déboursez en une année. Si c’est la chasse d’eau qui fonctionne mal, votre facture annuelle sera majorée d’environ 600€. Et ce ne sont pas les uniques éléments vulnérables aux fuites.

robinet plomberie renovation

Pour faire simple, prenez l’habitude de relever votre consommation journalière en notant les chiffres inscrits au compteur. Faites-le juste avant de vous coucher, lorsque vous êtes certain que vous n’utiliserez plus vos robinets. Au réveil, vérifiez le compteur. Si les chiffres ont changé alors que vous n’avez pas ouvert les robinets ni utilisés les toilettes, c’est qu’il y a une fuite.

Attendez que le réservoir de la chasse d’eau se remplisse complètement et fermez le robinet qui l’alimente. Au bout de quelques heures, vérifiez le niveau d’eau. S’il a considérablement baissé, c’est qu’il y a une fuite à ce niveau.

Vous ne remarquez rien et pourtant le compteur tourne anormalement ? Appelez vite un spécialiste qui se chargera de traquer efficacement la moindre fuite. Une fois les réparations effectuées, faites installer un détecteur de fuite d’eau. Si vous avez avez besoin d’un professionnel qui habite la capitale n’hésitez pas à contacter un plombier à Paris 20 par exemple ou près de votre domicile.

Faites appel à un professionnel de la rénovation

Vous pourriez être tenté de rénover votre plomberie par vos propres moyens. C’est pourtant vous exposer à de nombreux risques. Quelle longueur de tuyaux prendre ? Comment effectuer les raccordements ? Par où commencer les travaux ? Que faut-il absolument rénover et qu’est-ce qui peut être remis à plus tard ? Ce sont autant de questions qui nécessitent les compétences d’un professionnel. Et puis, vous aurez la certitude que vos travaux soient réalisés dans des délais raisonnables et dans le respect de la qualité. Exigez toujours un devis avant d’entreprendre la rénovation de votre plomberie : https://www.belmard-batiment.fr/plombier-paris.php

On ne s’improvise pas artisan plombier du jour au lendemain. Cependant, il est judicieux de connaître les fondamentaux afin de cerner vos besoins en termes de rénovation. Faites appel à un artisan qualifié pour effectuer des travaux qualitatifs.