Vous avez la chance de vivre dans une maison dotée d’un grenier. Le comble, c’est que vous ne l’avez pas encore aménagé mais l’idée vous titille de le transformer en un appartement douillet.

Ce sera alors une superficie supplémentaire habitable mais aussi une plus-value lors d’une revente. Voici quelques informations élémentaires pour réaliser ce projet en ayant en tête qu’il faut construire ou aménager un espace en respectant le code du bâtiment et en demandant les autorisations nécessaires en mairie.

Les premières vérifications et questions à se poser

Avant d’élaborer un plan d’aménagement et de rénovation, il faudra calculer la superficie du grenier, vérifier la hauteur sous plafond, mesurer l’espace libre dont vous disposez. Le code du bâtiment impose qu’un grenier aménagé soit conforme aux exigences des autres pièces d’une demeure. La hauteur sous plafond doit être au minimum de 2 mètres 10 à partir du point le plus haut, généralement au centre de la pièce. Pensez que les travaux d’isolation sur les parois empièteront sur l’espace dont vous disposez.

renovation grenier

Il faudra aussi s’attarder sur le toit, dont la pente devra être supérieure à 30°, l’idéal étant une pente de 45° permettant un agencement satisfaisant du grenier. Pour des pentes inférieures à 35°, vous devrez peut-être penser à modifier la pente ou à surélever la maison, ce qui génèrera des coûts supplémentaires.

Autre élément crucial : les fenêtres de toit. Si vous en disposez déjà, alors tant mieux pour vous, dans le cas contraire, il faudra penser à faire une percée dans la toiture pour installer une lucarne. Tout aussi important la solidité du plancher, en effet un plancher de grenier doit pouvoir supporter au minimum une charge de 150 kilogrammes, autrement vous devrez procéder à des travaux de renforcement.

En matière de prévention et de sécurité incendie, la loi impose que le grenier dispose de deux sorties, la deuxième servant pour les cas de force majeure, sachant qu’une fenêtre accessible sans difficultés pourra convenir. La règlementation, à consulter obligatoirement au préalable, exige également que le grenier soit équipé d’un escalier complet ou d’une échelle de taille normale avec une distance minimale de deux mètres d’espace libre au-dessus.

Le nettoyage du grenier : l’indispensable assainissement

Pour aménager un grenier en pièce à vivre, il faudra d’abord procéder à son nettoyage en profondeur. Ça fait des années que vous entreposez tout un tas d’objets dont vous ne savez plus que faire. En plus la poussière s’y est accumulée.

Bref, c’est le moment de passer à l’action et de faire un tri sélectif, d’offrir peut-être une nouvelle vie à des objets que vous ne souhaitez pas garder. Une fois que vous aurez franchi ce pas, il faudra passer à l’épreuve du dépoussiérage en vous protégeant le visage avec un masque, des gants si nécessaire et des lunettes de protection car la poussière irrite les yeux, la gorge et les poumons, ce qui limitera les éternuements intempestifs, les yeux rouges, etc.

Branchez l’aspirateur et commencez par aspirer de haut en bas, des poutres vers le plancher, de sorte que vous n’ayez pas à recommencer l’opération plusieurs fois puisqu’il y aura forcément de la poussière qui retombera sur le sol. Autre problème possible : la poussière peut être contaminée au plomb. Si vous pensez que c’est le cas, vous ne pourriez rien faire sans l’intervention d’un professionnel de la désinfection.

Le traitement les moisissures

Vous négligez votre grenier depuis si longtemps que de vilaines moisissures apparaissent ici ou là sur les murs. C’est le signe d’une isolation thermique défectueuse avec des fuites d’air à différents endroits et un taux d’humidité trop important.

Par conséquent, il faudra faire sécher le grenier en utilisant un ou plusieurs ventilateurs. Pour supprimer les moisissures, vous utiliserez une brosse puis l’aspirateur pour ôter les résidus, tout ça en portant un masque sur la bouche. Ensuite pour empêcher que les moisissures récidivent, faites le choix d’une peinture anti-moisissures à appliquer sur la surface des murs.

Pensez à ventiler

La ventilation d’un espace est primordiale, en l’occurrence la crête du toit, c’est pourquoi la présence d’au moins une fenêtre, d’une lucarne ou d’un velux est essentielle, de préférence à double vitrage et équipé d’un store pour garantir une bonne isolation thermique.

Après le dépoussiérage, il faudra nettoyer le sol avec un balai brosse trempé dans de l’eau chaude. Vous devrez aussi boucher soigneusement toutes les petites brèches dans lesquelles peuvent se faufiler des petits rongeurs. Vous pouvez poser des pots de jacinthes dont le parfum est très répulsif.

L’isolation thermique et acoustique

Ce sera un poste important de votre aménagement. En effet, pas question que l’argent s’envole avec les courants d’air dans la toiture.

Pour éviter les dépenses excessives en chauffage ou en climatisation, seule l’isolation thermique pourra limiter le trop chaud ou le trop froid. La solution se trouve dans la pose de panneaux isolants ou des rouleaux en laine de verre ou en laine de roche à agrafer sur la charpente, sur le plafond et sur le plancher de votre grenier.

renovation
Il serait dommage de gâcher un si bel espace inutilisé !

La performance énergétique sera accomplie dès lors que vous aurez posé plusieurs épaisseurs d’isolants. Ce travail peut être réalisé par un bricoleur averti. Vous pourrez poser un parquet flottant stratifié mais le sol du plancher devra être parfaitement plat, sinon un ragréage sera peut-être nécessaire.

Le cloisonnement de l’espace se fera à l’aide de portes coulissantes amovibles qui se règlent et s’ajustent permettant de gagner de précieux centimètres carré. La pose de cloisons légères en Placoplatre est une autre possibilité. La pose de tapis épais sur le sol permettra de feutrer les bruits et apportera une ambiance plus chaleureuse et confortable.

Pour les revêtements muraux, le choix de couleurs claires pour agrandir l’espace est astucieux, vous gagnerez en luminosité et bien-être. Toutes les idées de décoration sont envisageables en fonction de vos goûts et de votre budget disponible. Mettez en valeur les poutres apparentes, car c’est l’atout charme en plus. Il est aussi assez simple de créer des rangements ou dressing en sous-pente.

Faire appel à des professionnels pour les travaux plus complexes

Si votre plan prévoit l’installation d’une salle de bain avec toilettes qui nécessite de créer une tuyauterie, il est préférable de consulter un plombier compétent.

Même chose pour une réfection totale de l’électricité avec installation de prises électriques et luminaires, l’intervention d’un électricien professionnel est vivement recommandée pour éviter de péter les plombs ! N’hésitez pas à faire venir des experts pour obtenir leurs avis éclairés !