Un problème de plomberie dans un logement, ça arrive à n’importe qui d’entre nous. En cas de tuile et d’eau dans le gaz, pas question de s’adresser au premier venu. Voici nos recommandations pour choisir un plombier professionnel de confiance.

Mais que fait le plombier ?

C’est un artisan qualifié qui réalise ou dépanne des installations sanitaires et de chauffage fonctionnant à l’eau, à l’air ou au gaz. Plombier ou plombier-chauffagiste, il intervient sur la robinetterie, les joints, raccords, conduites d’arrivées d’eau et d’évacuation, lavabos, vasques, baignoires, douches, wc, sanibroyeurs, chauffe-eau, cumulus, chaudière, radiateur, etc.

N’est pas plombier qui veut, le technicien doit être titulaire d’un CAP d’installateur sanitaire et thermique, avoir souscrit une assurance-garantie décennale relative à la réalisation de ses activités, respecter impérativement les normes de sécurité. Les fournisseurs avec lesquels il travaille doivent également respecter des critères de qualité et fournir des produits robustes.

Astuce n°1 : méfiez-vous des cartes de visite ou flyers dans les boîtes aux lettres

En cas d’extrême urgence, on est tenté de téléphoner aux plombiers dont le numéro figure sur les flyers déposés dans nos boîtes aux lettres. Méfiance cependant, car pour les dépannages en urgence, les tarifs sont prohibitifs et vous n’avez aucune garantie que le dépanneur en question soit réellement un plombier professionnel agréé. Il est préférable de s’en remettre à un professionnel que l’on connaît, recommandé par votre entourage, vos amis, etc.

Si vous contactez en urgence un plombier, celui-ci doit vous interroger sur la nature exacte du problème de plomberie auquel vous êtes confronté car il a besoin de précisions pour intervenir de façon efficace et se déplacer avec les bons outils à posséder. Le plombier doit pouvoir fournir un tarif proche de la réalité.

L’intervention en urgence dispense le plombier de vous transmettre un devis, contrairement aux autres situations pour lesquelles votre plombier devra établir un devis en bonne et due forme, mentionnant les tarifs et les délais d’exécution. Un plombier n’est pas un escroc, autrement dit, en cas d’intervention le week-end ou la nuit, il ne forcera pas sur les tarifs en vous soumettant une facture exagérément élevée. Il appliquera une majoration en vous en ayant informé au préalable. D’autre part, c’est à vous de juger si l’intervention peut attendre le lendemain matin d’un jour ouvré, ce qui vous coûtera moins cher.

plombier paris

Astuce n°2 : faire appel à un réseau agréé

L’assurance de ne pas se tromper est de contacter un plombier à Paris 14 intégré dans un réseau agréé Qualibat (organisme et de qualification BTP) ou l’UNCP (Union Nationale des Chambres Syndicales de Couverture et de Plomberie de France) reconnu pour leurs compétences, technicité, rigueur et honnêteté. Rien ne vous empêche de contacter la CAPEB (Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment), la chambre des métiers ou la chambre syndicale des plombiers pour vérifier les références du plombier sélectionné.

Rendez-vous sur leur site web et consultez leur annuaire vous renseignant sur les artisans plombiers à contacter dans votre région. Il existe aussi la certification RGE (reconnu garant de l’environnement) relative aux professionnels intervenant sur des installations au gaz. Sachez que vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôts si l’intervention concerne l’utilisation d’énergies renouvelables.

Autre possibilité d’obtenir un prestataire de qualité, c’est de contacter directement le producteur de la marque du produit en panne. Toutes les marques peuvent vous recommander un prestataire agréé pouvant intervenir rapidement et faire les réparations nécessaires.

Astuce n°3 : la visite sur place, le diagnostic, l’établissement du devis et la facture

Le plombier consciencieux et courtois prendra le temps d’examiner avec soin les travaux à réaliser. Il sait qu’il engage sa notoriété personnelle. Il devra vous proposer la solution la plus adéquate pour résoudre le problème, sachant que celle-ci n’est pas forcément la plus onéreuse. N’hésitez pas à lui poser des questions qui le forceront à vous proposer diverses solutions avec des explications claires à l’appui.

C’est fondamental : votre sécurité peut être en jeu. Si l’artisan vous déclare que tout est à changer dans votre cuisine ou salle de bains, c’est suspect. Suite à la première visite, vous recevrez un devis probablement par mail.

C’est une estimation des travaux qui vous renseigne sur les coûts du matériel, de la main d’œuvre, du déplacement et des délais. L’établissement du devis est gratuit, il doit mentionner les coordonnées exactes et le code SIRET de l’entreprise. Le plombier s’engage sur un tarif et sur un délai. Lisez attentivement le devis et demandez des explications si certains points vous paraissent flous. Un produit de marque coûtera toujours plus cher qu’un produit basique, cependant ce dernier peut très bien convenir. À l’issue des travaux, vous recevrez la facture qui devra être conforme au devis mentionnant le délai de règlement. L’artisan a le droit de vous demander un acompte avant d’entamer les travaux.

Astuce n°4 : la réparation à votre domicile

Un plombier correct vous préviendra en cas de retard. Il est vivement recommandé d’être sur place tout au long de son intervention. C’est le moment de vérifier si vos ouvriers ont apporté les bons outils car c’est inquiétant quand votre plombier disparaît pour aller chercher d’autres outils et prend du retard sur son travail. Quoiqu’il en soit, le bon plombier dispose des pièces de rechange usuelles dans son véhicule de service. Après l’intervention, il ne doit pas quitter les lieux en emportant avec lui les pièces défectueuses.

Elles vous appartiennent et peuvent être utiles à votre compagnie d’assurance dans le cas d’un dégât des eaux. Justement, suite à un dégât des eaux, les travaux de remise en état peuvent se révéler importants. Dans ce cas, lors de l’intervention, assurez-vous que les ouvriers prennent toutes les précautions nécessaires pour protéger le mobilier et la décoration du logement en recouvrant de bâches les murs et objets. Si des travaux supplémentaires sont à réaliser, le plombier doit vous en parler avant de les réaliser avec le surcoût qui fera l’objet d’un avenant au devis initial. Dans tous les cas, le professionnel est responsable de la qualité des matériaux et pièces qu’il utilisera pour remédier à votre problème de plomberie que l’installation soit provisoire ou définitive.

Même si comparaison n’est pas raison, il est préférable de contacter 2 ou 3 plombiers et de confronter leur devis avant de vous décider. Les différences de prix sont parfois considérables. Préférez un plombier proche de votre domicile pour diminuer les coûts de déplacement.