Alerte aux moisissures, notre santé est en danger ! Irritation des muqueuses, congestion nasale, asthme, conjonctivite, rhinite et sinusite allergique, maux de tête, difficulté de concentration, fatigue chronique, irritabilité, fièvre, etc.

Les premiers signes de moisissures

Il arrive souvent que nous remarquions des taches de couleur noire ou verdâtre ou auréoles sur les murs des pièces d’un logement ou d’un local professionnel, souvent dans la cuisine, la salle de bains, cave/sous-sol, sur le linge dans une armoire ou une commode, sur des feuilles de papier, sur des planches de bois, sur la nourriture. Les moisissures ont l’aspect velouté, dégagent une odeur d’humus, de pourri et sont nocives pour la santé.

Elles sont à l’origine de problèmes respiratoires et peuvent aller jusqu’à déclencher un asthme sévère très difficile à soigner. Selon certains médecins, près de 20 % des personnes allergiques montrent un test cutané positif aux moisissures. Les enfants âgés de moins de trois ans, ayant un terrain génétique favorable, se sensibilisent très vite aux moisissures s’ils sont exposés quotidiennement à de fortes concentrations.

Qu’est-ce qu’une moisissure ?

C’est un champignon microscopique ou levure qui prolifère à l’intérieur des logements et plus spécifiquement dans les pièces humides ou confinées, mal chauffées et obscures. Une mauvaise isolation favorise la condensation (eau, substances nutritives, éléments minéraux) dont se nourrit le champignon microscopique.

La moisissure est un facteur de décomposition générale, elle fait pourrir le bois et provoque des dégâts sur la charpente de l’habitation et représente un danger pour les personnes et les biens. La moisissure ne se voit pas forcément à l’œil nu et peut se développer dans une humidité cachée où l’air n’est pas renouvelé.

Plus votre pièce est humide plus la moisissure se développera !
Plus votre pièce est humide plus la moisissure se développera !

Les murs peuvent être moites ou suintants. C’est un micro-organisme qui diffuse des substances chimiques, des spores et des mycélia nuisibles pour son entourage. On recense 200 000 espèces de moisissures, notamment celles nommées Aspergillus, Alternaria, Penicillium et Cladosporium susceptibles d’entraîner de terribles allergies.

L’humidité provoque dans 60 % des cas la naissance des moisissures.

On sait que l’eau qui s’infiltre dans les murs d’un logement  par un phénomène physique nommé capillarité représente 85 % des facteurs de l’humidité dans le logement. La condensation s’explique par l’infiltration de la vapeur d’eau dans les murs, notamment dans les cuisines, les salles de bains ou buanderie ou dans les pièces équipées d’installation de chauffage par combustion de gaz. Dans ce cas, il s’agit d’un manque de ventilation.

L’humidité arrive aussi fréquemment par les toits et les terrasses souffrant d’une étanchéité défectueuse ou par des murs extérieurs exposés aux intempéries (pluie et neige). Sont également responsables des moisissures les fuites ou infiltrations d’eau extérieure dans les tuyaux, les cloisons, le toit, la charpente, par le plancher. Certaines demeures peuvent receler jusqu’à 300 espèces de moisissures différentes, c’est vous dire l’ampleur du problème.

Alors, comment réagir ?

Si vous avez repéré des traces de moisissures, il faut les nettoyer tout de suite pour éviter leurs disséminations porteuses de substances allergisantes. Les spécialistes recommandent de passer du liquide vaisselle sur les taches puis de les nettoyer avec de l’eau de javel, du vinaigre blanc, du percarbonate de sodium ou du bicarbonate de soude mélangés dans de l’eau chaude avec une éponge ou un chiffon.

Il faudra sécher la surface juste après le nettoyage afin qu’elle soit parfaitement nette et saine. D’autres préconisent, après avoir demandé conseil auprès d’un pharmacien,  d’utiliser quelques gouttes d’huiles essentielles d’arbre à thé, fongicide qui élimine les champignons, par conséquent les moisissures. D’autres encore utilisent levure chimique et dentifrice ! Si ce travail vous rebute, faites appel à des professionnels expérimentés.

Il est important de laisser vos pièces s’aérer pour éviter l’arrivé de moisissure !
Il est important de laisser vos pièces s’aérer pour éviter l’arrivée de moisissure !

Aérer les espaces fermés !

La première chose à faire est d’aérer autant que nécessaire et le plus souvent possible (matin et soir) toutes les pièces de votre appartement ou maison, en ouvrant les fenêtres pour que l’air circule, le soleil pénètre et sèche l’humidité ambiante. Profitez de l’été pour faire le plein de chaleur, pratiquez le ménage du printemps et ramassez les feuilles mortes en automne !

Quant à l’hiver, il est recommandé de laisser deux centimètres sous les portes pour laisser passer l’air. Enfin, quelle que soit la saison, il faut nettoyer régulièrement les bouches ou grilles d’aération pour éviter leur encrassement malsain et ne jamais les obturer.

Après avoir pris une douche ou un bain, la salle d’eau est remplie de buée. Afin d’évacuer rapidement cette condensation d’eau, ouvrez les fenêtres de votre appartement ou installez un système d’aération dans la salle de bains. Prenez le temps d’essuyer le carrelage, les miroirs, les parois de la baignoire ou cabine de la douche avec un chiffon propre ou une serviette. Ne posez pas de tapis dans les pièces sources d’humidité.

Dans tous les cas, assurez-vous que la pièce perde rapidement sa moiteur. Vous pouvez aussi tester l’utilisation quotidienne d’un vaporisateur contenant une mixture de produit vaisselle, de vinaigre blanc, de jus de citron et d’eau déminéralisée, censée freiner la formation de moisissures et éliminer les dépôts de tartre. Pensez aussi à nettoyer à intervalles réguliers les filtres de la hotte de la cuisine pour garantir une absorption optimale de la vapeur d’eau.

Par ailleurs, la réglementation thermique 2012 rend obligatoire l’installation de ventilation mécanique contrôlée ou VMC dans les logements individuels, collectifs, les équipements recevant du public ou locaux professionnels. La VMC doit fonctionner sans interruption afin de permettre le renouvellement de l’air en continu dans les espaces. On conseille aussi l’utilisation d’un purificateur d’air.

Les fuites d’eau sont parfois difficiles à repérer (éviers, tuyauteries, appareils ménagers, etc.) et un certain laps de temps s’écoule avant d’appeler le plombier. En cas de détection d’une fuite d’eau, si petite soit-elle, procédez à sa réparation et au colmatage dans les meilleurs délais. Surveillez les gouttières, les descentes pluviales et les rallonges de votre bâtiment.

L’humidité et la moisissure abimeront vos mobilier pensez à une rénovation d’appartement !
L’humidité et la moisissure abimeront vos mobilier pensez à une rénovation d’appartement !

Vous adorez les plantes vertes, vous avez un jardin avec de beaux arbres, vous pratiquez le compost, c’est bien joli tout ça ! Mais les microchampignons prolifèrent sur le terreau et les feuilles mortes, alors méfiez-vous et ôtez toute trace de moisissure dès que vous en apercevez. Même chose pour les feux de cheminée ou poêles à bois, assurez-vous que les buches soient parfaitement sèches et choisissez un espace de stockage étanche.

Avalez les poussières avec un aspirateur à filtre HEPA capable de capter les petites particules de sorte qu’elles ne soient pas rejetées dans l’air. Il existe aussi des masques anti-poussières (masque anti-poussières jetable 3M 8210) pour les personnes amenées à « séjourner » dans un endroit empoisonné de moisissures comme des greniers, des caves ou autres endroits obscurs !

Le stockage de vieux objets ou articles inutiles en papier, en tissu, peut se révéler toxique car il est susceptible de retenir l’humidité et développer des moisissures. Une bonne habitude à prendre : le tri dans les penderies et un rangement méthodique des vêtements et des chaussures.

C’est pour toutes ces raisons qu’il est impératif, non seulement de se débarrasser de ces taches, mais aussi de prendre des mesures de rénovation de votre appartement à Paris pour empêcher une multiplication rapide !